Le ministre du Business et des Entreprises, Sunil Bholah, affirme « le secteur des PME est destiné à devenir la colonne vertébrale de notre économie ».

Selon lui, dans plusieurs cas, « la micro-entreprise d’aujourd’hui pourrait devenir la grande entreprise ». Intervenant lors des débats sur le budget, il a affirmé que, depuis le début de son mandat, le gouvernement a placé les PME « au centre des préoccupations et au centre du développement économique, car nous croyons au potentiel de nos entrepreneurs et talents locaux dans le pays ».

« SME Mauritius Ltd est désormais un acteur stratégique et le lieu privilégié de contact avec des entrepreneurs de tous horizons en matière de soutien et de conseils dans les domaines du développement des entreprises, de l’accès aux marchés et opportunités professionnelles, » a-t-il dit.

Abordant le SME Employment Scheme, Sunil Bholah a expliqué que c’est une formule visant à donner « un coup de pouce » aux PME afin qu’elles puissent bénéficier d’un employé qualifié qui les aidera à « professionnaliser leurs opérations », sans pour autant alourdir leurs coûts de production. « Les diplômés perçoivent Rs 14 000 comme allocation mensuelle de la part du gouvernement alors que les PME paient uniquement les frais de transport », dit-il.
Par ailleurs, le ministre se « réjouit » que le Premier ministre et ministre des Finances ait étendu le SME Employment Scheme aux détenteurs de diplômes et que désormais des entreprises, qui ont un chiffre d’affaires allant jusqu’à Rs 100 millions, pourront aussi faire une application pour ce plan d’aide. « SME Mauritius et le HRDC travaillent actuellement sur les modalités concernant l’allocation à être payée aux diplômés », a indiqué le ministre.

Il a également passé en revue l’annonce dans le discours budgétaire que la garantie du gouvernement pour le SME Financing Scheme, par l’intermédiaire des banques commerciales, est étendue pour encore trois ans afin que les PME puissent « encore bénéficier de prêts à tarifs préférentiels ». Selon le ministre Bholah, « jusqu’à présent, un montant de plus de Rs 10 milliards des banques commerciales a été versé aux PME dans le cadre de ce programme ».