Sollicité pour huit montes en neuf courses, Sunil Bussunt n’a pas laissé passer l’occasion pour réussir un beau doublé identique – from pillar to post – avec Terminator dans la première manche du championnat des 4-ans et avec Kalinago.
Avec six victoires à son compteur, le cavalier mauricien a le vent en poupe après 14 journées et il est quelque part récompensé pour son assidité à l’entraînement. «Je monte plus en confiance, car je suis sollicité à l’entraînement pour piloter les chevaux de l’écurie Gujadhur à Port Louis et à Floréal et aussi par plusieurs écuries », devait dire Bussunt. «Ma régularité à l’entraînement paie ses fruits et je dois aussi ajouter que je suis en forme physiquement. Je suis très content de ce doublé et j’en profite pour remercier les entraîneurs de me faire confiance».
Engagé par l’écurie Hurlywood pour piloter la doublure Terminator dans The Mauritius Derby Trial Cup, Bussunt devait réaliser une course parfaite en menant de bout en bout son coursier pour l’emporter. «Les instructions étaient de bondir des stalles et de courir à l’avant. Je n’ai fait que suivre ces instructions et j’ai fait exactement la même chose quand il avait remporté sa course sur 1400m en Afrique du Sud. Car j’ai eu l’occasion de visionner cette course. Et dans la ligne droite finale, il a accéléré merveilleusement pour se détacher. J’ai même eu le loisir de baisser les rênes, car c’était difficile aux finisseurs de revenir. Merci à l’état-major de l’écurie Hurlywood de m’avoir donné cette chance de monter un cheval de cette trempe. C’est ma deuxième victoire dans une course principale après Los Negros de l’écurie Gujadhur».
Pour rappel, Terminator était à sa troisième sortie et avait terminé à la dernière place dans la Duchesse avant de sortir avant-dernier dans la Coupe du Cent-Cinquantenaire le 4 mai. Il a eu tout le temps de se préparer pour la14e journée et samedi, on a vu le vrai Terminator.
Bussunt devait enchaîner tout de suite avec le sujet de l’écurie Perdrau, Kalinago. On attendait Rear Admiral malgré sa 10e ligne, Captain Firth ou même Arabian Empire pour prendre le commandement, mais à la surprise générale, ce fut Kalinago qui devait diriger les opérations. «Il m’avait donné un bon feeling jeudi dernier au training.Ce n’était pas les instructions d’aller à l’avant, mais le cheval est parti trop vite et j’ai aussi perdu les rênes au départ. De ce fait, je me suis retrouvé facilement en tête. J’ai laissé le cheval courir et j’ai contrôlé la course. Quand je lui ai demandé un effort supplémentaire après le dernier virage, il a répondu admirablement pour résister à Wonder Kid qui arrivait à mon intérieur».
«Je souhaite que ce doublé en appelle d’autres. Je vais répondre favorablement aux entraîneurs qui font appel à moi et qu’ils se rassurent, je donne toujours le meilleur de moi-même », devait-il conclure.