L’un des principaux agents de Sunkai Co Ltd, Vishnu Rambharuth, qui a retenu les services de Raouf Gulbul, promet des révélations sur l’identité des clients avec de gros placements. C’est ce qu’il a laissé entendre lors de ses deux jours d’interrogatoire Under Warning dans les locaux du Central CID. Il devait comparaître en Cour de Rose-Hill en début d’après-midi pour son inculpation provisoire pour entente délictueuse dans des arnaques financières. Par ailleurs, les Whereabouts du couple Narsoomamode, jusqu’à tout récemment des employés d’une importante banque commerciale, continuent d’intriguer les enquêteurs compte tenu de leur rôle dans le réseau White Dot/Sunkai.
Vishnu Rambharuth, qui nie être en possession d’importants fonds collectés au nom des clients de Sunkai Co Ltd, a incriminé, avec preuves à l’appui, l’inspecteur Vishnou Bhunjun du poste de police d’Eau-Coulée. Confronté à des éléments accablants, ce suspect a révélé que tous les livres de comptes, la liste des clients, dont des Very Very Important Persons (VVIPs) aussi bien que les montants des investissements, sont sous la responsabilité de cet officier de police. Ce dernier s’était même permis de prendre six mois de congé de la force policière pour s’occuper des affaires de Sunkai.
Le canvasser Rambharuth a promis aux enquêteurs que lors de la prochaine séance d’interrogatoire, il donnerait des détails sur les identités des clients aussi bien que des montants des placements effectués. Les recoupements d’informations effectués auprès des sources concordantes indiquent qu’à ce stade de l’enquête, le suspect n’a pas encore mentionné de noms spécifiques même si le bruit court que la publication de la liste des clients de Sunkai Co. Ltd pourrait faire beaucoup de bruit à la mesure des personnalités impliquées.
Les hommes des ACPs Heman Jangi et Pregassen Vuddamalay ont interrogé Vishnou Rambharuth au sujet de deux chèques d’un montant de Rs 5,4 millions émis par Bimla Ramloll, alias Madame Kaba, en som nom. Il a soutenu qu’à un certain moment, il n’était pas en bons termes avec l’inspecteur Bhunjun, qui assumait les responsabilités de manager à la Sunkai Co Ltd. Ces fonds devaient servir pour le financement des opérations initiées par l’inspecteur de police principalement. Depuis, leurs relations se sont nettement améliorées.
En cette fin de semaine, le secteur bancaire laisse voir des signes de contagion dans cette affaire d’arnaques financières, qui fait l’objet d’enquête depuis bientôt quatre semaines. Le Central CID tente d’élucider le mouvement du couple Narsoomamode, employés d’une importante banque commerciale. Jusqu’ici, les efforts en vue de les repérer ont été vains et certaines sources avancent que le Central CID pourrait avoir recours aux services d’Interpol pour retracer Dominique Narsoomamode et son épouse.