SINGFAT CHU

Nourrir les gens raisonnablement est une priorité en ces jours de confinement. Avec les désaccords sur le contenu rigide des “Basic Packs” (par exemple, il y a ceux qui préfèrent le café au thé tandis que d’autres ne mangent que les céréales pour le petit-déjeuner, etc.) et le crash instantané de leur prestation en ligne, il n’y a d’autre solution que de rouvrir les supermarchés et boutiques mais il faudra confiner les emplettes en quantité et en court laps de temps.

Fondamentalement, il faut maximiser le flux de clients avec le minimum de contrôle et d’efforts. La vérification des cartes d’identité prend du temps et représente un risque sanitaire. On peut, selon moi, s’en passer. Voilà donc une suggestion simple et pratique :
1. Les supermarchés et boutiques opéreront par exemple de 9h à 18h. Le créneau 9h à 10h sera réservé aux personnes âgées et handicapées. Ensuite, ce sera “first come first serve” pour les autres clients adultes. C’est un mécanisme de contrôle juste et pratique.

2. Chaque supermarché aura un nombre maximum de clients à l’intérieur en fonction de sa taille, disons 100. Idem pour les boutiques. La collaboration du public est essentielle, par exemple la nécessité de “physical distancing” d’au moins un mètre dans toutes les circonstances.

3. Les clients ne pourront pas toucher les produits “sensibles” par exemple le pain et les légumes. Ils doivent être préemballés et idéalement servis aux clients par le personnel.

4. Chaque client doit apporter sa propre boîte et son sac. Les supermarchés et boutiques ne fourniront ni paniers ou caddies, éliminant ainsi la nécessité de les nettoyer. Quand nous devons trimballer nos emplettes, nous achèterons utile !

5. Les clients seront admis jusqu’au nombre maximum. Puis l’entrée se fera contre chaque sortie.

6. Chaque client admis aura un autocollant (“sticker”) ou un morceau de papier estampillé sur lequel seront écrites la date et la limite d’heure (disons 10h30 pour un client admis à 10h) pour scanner les achats. Pour éviter toute falsification, différentes couleurs d’autocollants (ou papier) pourraient être utilisées à différentes heures de fonctionnement et en outre tamponnées. Les marchandises ne seront scannées qu’à la remise de l’autocollant (ou papier) avant l’heure indiquée au caissier.

7. Deux limites seront imposées à chaque client (a) maximum de 2 pour un produit par exemple 2 sacs de grains secs, e.g. un sac de lentilles et un sac de dholl (b) maximum de disons 19 articles e.g. 2 sacs de lentilles et 6 cannettes de bière seront comptabilisés comme 2+6=8 produits.

Si nous collaborons, nous réussirons. Et si nous avons un surplus de nourriture à la maison, partageons avec ceux qui en ont besoin. Merci!