On connaît le nom du vainqueur du Supertote Golden Trophy 2014. Ce n’est ni Diamond Light ni C Major, et encore moins Rudi Rocks. Il s’agit de Man To Man, cheval de l’écurie Serge Henry, qui vint reprendre Vettel, qui avait mené pendant tout le parcours. Man To Man se pose comme un des chevaux en vue pour le Ruban Bleu, même si on sait qu’avec les engagements de Bulsara et d’Intercontinental, entre autres, ce sera une autre paire de manches.
Si on regarde cette épreuve de plus près, on arrive à la conclusion que la fraîcheur physique fut primordiale, dans le sens où Vettel en était à sa troisième course de la saison, tout comme Man To Man. Vettel imposa un bon rythme à la course, après avoir eu à prendre le meilleur sur C Major. Man To Man se retrouva avec le nez au vent, forcé à faire l’extérieur par Diamond Light, qui avait trouvé une place à la corde. On remarqua aussi les positions avancées de Storm Dancer et de Parceval. Silver Flyer précédait Silver Dice et Rudi Rocks. Pierneef et Silver Flyer étaient juste derrière Parceval.
En tête, Vettel accéléra dès le début de la descente pour montrer qu’il était le leader de la course. Les positions restèrent inchangées jusqu’au dernier virage, où Diamond Light opta pour l’intérieur. Vettel était toujours en tête. Man To Man fit montre de sa présence à l’extérieur. Darryl Holland se démena comme un beau diable car sa monture n’allait plus. Il repoussa l’attaque de Diamond Light, mais ne put contrer celle de Man To Man, qui trouva un nouveau souffle dans les derniers 50m sous la selle de Vinay Naiko pour faire la différence. Au sujet de la titularisation de ce dernier, il faut savoir que l’écurie a été le chercher quand Rye Joorawon avait préféré la monte de Diamond Light. Pierneef termina bien pour prendre la quatrième place. Bonne fin de course de Silver Flyer qui prit, lui, la cinquième place. Il faut féliciter tout l’entourage de l’écurie Serge Henry pour cette victoire, qui possède un candidat valable pour le Maiden.
Il est toutefois encore trop tôt pour avancer qui remportera la plus prestigieuse course du calendrier hippique qui sera courue le dimanche 7 septembre, soit dans un mois environ. Il faudra que certains entraîneurs revoient leur plan de travail car il sera question de redonner goût à la compétition à leur protégé. Et là, on pense surtout à Diamond Light et à Rudi Rocks. Man To Man semble pouvoir encore progresser, tout comme Vettel, qu’on n’avait pas revu à un si bon niveau depuis un bon bout de temps.