La compagnie aérienne nationale Air Mauritius a pris la décision d’accélérer son programme d’annulation de dessertes en Europe. Cette décision a été entérinée en raison des conditions de marché devenues de plus en plus difficiles. Ainsi le dernier vol d’Air Mauritius sur Milan aura lieu la semaine prochaine au lieu d’octobre comme annoncé dans le plan de restructuration du lundi 13 février.
Cette mesure s’appliquera également à la desserte conjointe Francfort-Genève. Le dernier vol est programmé pour le 31 août au lieu de fin octobre. D’autres changements pourraient être annoncés quant à la réduction de fréquence des vols sur certaines destinations. Les différents stakeholders ont été informés par le transporteur national alors que les passagers, qui ont déjà réservé et payé leurs billets sur ces vols, bénéficieront d’autres arrangements de voyage sans aucun frais additionnel.
Trois facteurs sont à la base de rajustement rapide du programme de vol de la compagnie aérienne : la crise économique qui affecte la zone euro, l’évolution du cours mondial du pétrole et la volatilité caractérisant le marché de change. « In response to the ever-changing market conditions and ever-challenging business environment, Air Mauritius is reducing capacity on some routes. Since the airline announced its new business model and 7-step plan in February 2012, market conditions have remained depressed, fuel prices high and currency exchange rates volatile », souligne Air Mauritius.
De son côté, André Viljoen, le Chief Executive Officer par intérim, avance que « we have already mentioned that 2012 would be challenging. All airlines worldwide are facing the same difficulties as we are and are continually reviewing their plans. We need to continually monitor the situation closely and bring about changes as and when required to ensure we remain on track. Our teams will ensure that we also provide the best solutions to our passengers and support our travel trade partners as we implement these changes ».