Le procès de Sandiren Pitchee, 24 ans et de Ludmilla Sangeelee, 33 ans, pour le meurtre de Sumangal Jalim, propriétaire de camions habitant Rose-Belle, sera appelé Pro-Forma devant les Assises demain matin. Les faits remontent au 9 mars 2007 quand la victime fut portée manquante, mais les indices confirmant le meurtre ne furent découverts qu’à la fin de mars 2007 dans le lit de la rivière Astroea, à Madame Lolo, Rose-Belle.
Le vendredi 30 mars 2007, des restes de la victime, soit le crâne, une partie du buste portant des traces de brûlures et des ossements, ont été récupérés dans le lit de la rivière Astroea, lors d’une délicate opération menée par des plongeurs professionnels du Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM). L’enquête policière devait confirmer que ce meurtre relevait d’un cas de sacrifice humain où le sang de la victime avait été offert lors d’un service dans un temple à Médine le dimanche 11 mars.
Deux suspects, Clifford Pitchee alias Sandiren et Ludmilla Veerasamy, mère de deux enfants d’un précédent mariage, devaient passer aux aveux quant à ce crime abominable lors de leur arrestation.
Tout était parti d’un rêve, pour ne pas dire d’un cauchemar. Ludmilla Veerasamy, qui vit en concubinage avec Clifford Pitchee au rez-de-chaussée d’une maison louée à Telegu Road ou Chemin Rail, Baramia, Rose-Belle, fait état des détails de son rêve. « Mo finn fer enn vizyon, idol finn dir mwa bizin sakrifis ek disan pou nou korek dan lavi », s’empresse-t-elle de raconter à son partenaire.
Sumangal Jalim, un ancien amant de la femme, est la victime désignée. Ludmilla Veerasamy l’invite chez elle dans la soirée du vendredi 9 mars 2007. La victime s’était rendue chez son ancienne compagne au volant de la BMW 318 de son neveu. Par la suite, le propriétaire de camions est sauvagement agressé à coups de gourdin par Sandiren Pitchee.
Ensuite, la victime sera égorgée et son sang récupéré dans un récipient pour être versé dans un temple à Médine le dimanche 11 mars 2007. Les suspects ont voulu initialement enterrer le cadavre de Sumangal Jalim. Mais ils devaient tenter de l’incinérer avant de se débarrasser des traces dans la rivière. Les deux suspects ont participé à une reconstitution des faits du trajet de Rose-Belle à Médine pour cette offrande de sang peu après leur arrestation.
———————————————————————————————————————————
Sewdath Ghoorbin, 87 ans, un des doyens aux Assises
Sewdath Ghoorbin, 87 ans, pourrait être un des doyens des suspects à faire face à un procès aux Assises. Cet habitant de L’Escalier est accusé d’avoir agressé mortellement un SDF, Sharma Nathooram, 39 ans, le 13 octobre 2010. L’arme utilisée était une canne-épée.
Une dispute serait à l’origine de ce drame, qui s’est déroulé en plein centre du village de L’Escalier. Le suspect devait par la suite rentrer chez lui pour récupérer l’arme du crime avant d’asséner un coup mortel au coeur de la victime. Le meurtrier présumé a été atteint d’une pierre à la tête. Saignant abondamment de la tête, l’octogénaire s’est rendu au poste de police et a reçu les premiers soins à la médiclinique de L’Escalier. La victime a été également transportée d’urgence à la médiclinique mais elle devait succomber à ses blessures.