Alors que l’on parle beaucoup de la protection de l’environnement, les véhicules fumigènes sillonnent toujours nos routes. Malgré les nouvelles lois, les autorités concernées ne disposent pas de moyens pour sévir.
Beaucoup de véhicules continuent à émettre un taux de CO2 qui ne correspond pas aux normes. Selon nos informations, les véhicules les plus susceptibles d’émettre le plus de fumée sont ceux qui roulent au diesel. Certains autobus appartenant à quelques compagnies de transport en commun se rendent coupables d’infractions, ainsi que plusieurs gros véhicules, comme les camions et les 4×4. “Les mauvais élèves sont les bus. En 2014, nous avons organisé un atelier dédié aux propriétaires d’autobus pour les conscientiser. Ils nous ont fait comprendre que c’est surtout la façon de conduire de certains chauffeurs qui font que les autobus émettent beaucoup de fumée. Certains démarrent en seconde, avec pour résultat que les autobus deviennent trop fumigènes. Nous savons que le manque d’entretien peut également en être la cause. Empêcher ces émissions est impossible; nous ne pouvons que tenter de les diminuer”, souligne Jean-Nobin Brasse, inspecteur à la Police de l’Environnement.