La série noire d’accidents fatals s’est poursuivie sur nos routes ce week-end avec jusqu’ici six victimes âgées entre 29 ans et 62 ans. Le dernier accident enregistré remonte à hier soir avec un délit de fuite à Curepipe où un homme de 36 ans a été découvert mort avec de multiples blessures à la tête. Le bilan le plus lourd, trois morts, a été enregistré hier à Saint Paul avec une voiture privée percutant un piéton avant de terminer sa folle course contre un mur. Par ailleurs, un accident samedi au rond-point de Solitude, qui a fait une victime, aurait pu présenter un bilan bien plus conséquent car un des deux véhicules impliqués est un minibus qui avait à son bord 14 employés de l’hôtel Trou-aux-Biches.
Les informations disponibles de sources autorisées indiquent qu’aux alentours de 20 h 30 hier soir la Police Information and Operation Room devait relayer des informations au poste de police de Curepipe concernant un délit de fuite à la rue Sivananda, dans les parages de la Pâtisserie Suisse. Les premiers policiers arrivés sur les lieux devaient découvrir le cadavre d’un Curepipien, Ravin Emrith (36 ans), gisant sur le sol avec plusieurs blessures à la tête. Les médecins du Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU) ont confirmé le décès du trentenaire avant que le médecin légiste de la police ne fasse un premier examen du cadavre sur les lieux. Sous les instructions du Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, le cadavre devait être transféré à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centre à des fins d’autopsie. Dans le cadre de l’enquête initiée par la police de Curepipe pour remonter la piste du chauffard, la scene of accident a été placée sous surveillance policière et entourée par des barrières métalliques.
La journée dominicale a été des plus cauchemardesques avec l’accident meurtrier survenu aux petites heures du matin à St-Paul Road, Phoenix, représentant le bilan le plus lourd. Selon la version d’un témoin oculaire à la police, George Thomas (48 ans) était venu en aide à un cycliste en panne quand il s’est fait tuer. Pour des raisons à être déterminées par la police, une voiture immatriculée 2460 JL 02, avec à son bord deux amis, Jean Pascal Woomed (35 ans) et Jean Oliver Lamy (29 ans), devait mortellement renverser George Thomas, vigile de son état. Après ce premier impact, tout porte à croire que le conducteur, Jean Pascal Woomed, Senior Account Clerk de profession et habitant Eau-Coulée, a complètement perdu le contrôle de son véhicule, qui s’est finalement encastré dans un mur.
Les secouristes du SAMU n’ont pu que constater la mort des trois victimes une fois arrivés sur les lieux de cet accident qui s’est joué aux alentours de 2 h 30. L’autopsie, pratiquée conjointement par le Principal Police Medical Officer (PPMO), le Dr Monvoisin, et le Police Medical Officer (PMO), le Dr Chamane, a attribué la mort de Jean Pascal Woomed et de Jean Oliver Lamy, habitant Phoenix, à des blessures multiples. Dans le cas du vigile, un habitant de Camp-Chapelon, Pailles, les médecins légistes sont arrivés à la conclusion qu’il a rendu l’âme suite à des cranio cerebral injuries.