Les favoris ont tenu leur rang. Le Sud-Africain Hank McGregor, N°1 mondial de Surfski, n’a pas fait de cadeau à ses adversaires lors de l’Investec Mauritius Ocean Classic. Il a enregistré sa cinquième victoire, bouclant les 25 km qui séparent Sanchot de la plage du Morne avec plus d’une minute d’avance sur son concurrent direct. Chez les dames, c’est la kayakiste sud-africaine Michelle Burn qui a dominé l’épreuve. Elle confirme, ainsi, sa place de N°1 mondial. Cette course phare de la LUX* Surfski Week, comptant pour une manche de la Coupe du Monde de l’International Canoe Federation, s’est disputée samedi 1er juillet dans des conditions idéales.
« Hank Mc Gregor a qualifié les conditions de la course, l’organisation et toute la semaine de Surfski de « close to perfection », DawidMocke de « sublime » et Michelle Burn « de la plus belle course au monde ». Cela est extrêmement encourageant et vient couronner un travail d’équipe remarquable du comité organisateur. Nous sommes vraiment satisfaits du bilan de cette 9e édition, qui semble être une des plus belles et des plus réussies à ce jour », déclare Albert d’Unienville, manager de LUX* Sports, coorganisateur de l’événement.
En effet, les vents de 35km/h, alignés avec la houle, ont engendré une course très rapide et technique pour le grand bonheur des participants. Hank McGregor a bouclé la distance de 25 km dans le temps exceptionnel de 1h15’08 ». Il était talonné par Dawid Mocke, qui finit avec un chrono de 1h16’15 ». Le podium, 100% sud-africain, est complété par Jasper Mocke, qui enregistre un temps de 1h16’57 ». Emmanuel Henry et Philippe Levieux, les deux Mauriciens en lice, ont pris les 45e et 56e places au général, respectivement.
La Sud-Africaine Michelle Burn, quant à elle, remporte aisément la course féminine en 1h27’59 », suivie de sa compatriote Nikki Mocke en 1h31’45 ». C’est l’Australienne Wendy Reyntjes, vainqueur en 2016, qui prend la 3e marche du podium avec un temps de 1h33’47 ». La course Inside Lagoon a été remportée par le kayakiste australien Darren Gogan, devant son compatriote Alistair Mearns et la Néo-Zélandaise Katherine Ross, qui prend la tête du classement féminin à cette épreuve.
« Nous avons bénéficié toute la semaine de conditions très favorables qui ont permis aux participants de nous offrir des courses de qualité. Tout cela dans une ambiance conviviale. JPH Charters est très heureux d’être associé à cette semaine magique qui offre un rayonnement mondial important à LUX* et toute la destination île Maurice », déclare Dominic Henry, directeur de JPH Charters et JPH Boathouses Services.