Le gratin mondial du surfski sera en action dans les eaux mauriciennes cette semaine à l’occasion de la quatrième édition de l’Island Shamaal Mauritius Ocean Classic. Cette course qui fait partie de l’Ocean Paddler World Surfski series, soit le circuit mondial de la spécialité aura lieu samedi prochain entre Souillac et Le Morne.
Toutefois, dès aujourd’hui, les kayakistes pourront commencer à s’entraîner entre Bel Ombre et Le Morne. Ces séances se poursuivront jusqu’à mardi. Mercredi, est prévue la première course, soit la FTL Sporty’s Downwind Dash qui sera longue de 15 km. Le départ sera donné à 10h devant l’hôtel Tamassa à Bel Ombre alors que l’arrivée sera jugée en face du restaurant EmbaFilao au Morne. Les journées de jeudi et vendredi seront aussi consacrées à l’entraînement pour bien préparer l’épreuve phare de la semaine, soit l’Island Shamaal Mauritius Ocean Classic 2012.
Albert d’Unienville de Lux Sports, l’une des chevilles ouvrières de l’organisation se réjouit du fait que la course gagne en stature d’année en année. « C’est une des plus belles étapes de la tournée mondiale (ndlr : Ocean Paddler World Surfski series). Un réel engouement est créé autour et les kayakistes sont motivés et impatients d’y participer cette année encore. Nous avons enregistré un nombre record d’entrées, soit 105 contre 80 l’an dernier », a-t-il fait ressortir lors d’une conférence de presse, jeudi dernier.
Albert d’Unienville a aussi remercié les sponsors et partenaires de l’événement que sont JPH Boathouse Services qui était représentée par Dominic Henry, Freight & Transit Ltd (FTL) représenté par Nousrina Peerbux, la Mauritius Tourism Promotion Authority représentée par son président, Robert Desvaux, Air Mauritius et les National Coast Guards.
Le Sud-Africain Anton Erasmus agira comme Directeur de course à titre bénévole, alors que Fenn fournira les kayaks aux participants.
Le vainqueur de la précédente édition, le Sud-Africain Dawid Mocke sera présent pour défendre son titre mais aura à se méfier de l’Australien Jeremy Cotter. Les deux hommes occupent d’ailleurs les deux premières places du classement de l’Ocean Paddler World Surfski series, Mocke possédant un mince avantage sur Cotter. Ce qui fait que la course de samedi sera déterminante. Il ne faudra pas non plus écarter le Sud-Africain Hank Mc Gregor lauréat des deux premières éditions (2009 et 2010) et qui n’avait pas pu être présent l’an dernier.
Chez les dames, Ruth Highman qui s’était imposée l’année dernière devrait, en toute logique, conserver son titre. Côté mauricien, Simon de Spéville est le mieux placé pour réussir le meilleur classement cette fois encore. Le vainqueur que ce soit en masculin qu’en féminin recevra un prize-money de 10,000 USD offert par Fenn. JPH Boathouse Services offrira des trophées souvenir, LUX Island Resorts l’hébergement pour la prochaine édition et Air Mauritius un billet d’avion. Il y aura aussi deux « Challenges » spéciaux, soit celui opposant les Australiens aux Sud-Africains et celui mettant aux prises les représentants de Maurice, La Réunion et Hong-Kong. Le meilleur Mauricien sera récompensé par FTL.
La presse étrangère couvrira l’événement. Rob Mousley, rédacteur en chef du web-zine spécialisé surfski.info sera présent.
Robert Desvaux a indiqué que la MTPA se réjouissait de la tenue de tels événements. «C’est un événement qui va attirer tous ceux qui sont intéressés par le surf-ski. C’est une passion commune qui sera partagée. Les sports nautiques donnent beaucoup de visibilité au pays», a-t-il laissé entendre.
«Nous sommes associés à l’événement pour la 4e année. C’est toujours avec le même plaisir. Notre responsabilité est d’acheminer les kayaks qui sont très délicats, de l’Afrique du Sud vers Maurice pour la compétition avant de les retourner après. Nous souhaitons bonne chances aux participants», a indiqué, pour sa part, Nousrina Peerbux de FTL.