Intitulée Mo Moris, Mo Toutou, Mo Responsabilité, la campagne initiée par la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) en collaboration avec la Protection of Animals Welfare Society (Paws) et la Humane Society International (HSI) a démarré depuis mi-octobre pour se poursuivre jusqu’à février. À ce stade, ce n’est que le Nord de l’île qui est concerné. Le but étant de combattre la surpopulation canine à Maurice.
Le projet pilote a démarré dans la région de Grand-Baie et couvre Pointe-aux-Canonniers, Bain-Boeuf et Pereybère en raison du problème de chiens errants et également en raison de la proximité de Paws (The Vale). La campagne sera étendue à d’autres régions de l’île après le mois de février. Selon les témoignages recueillis mercredi auprès des vétérinaires étrangers appartenant au HSI dans leur clinique à Forbach, 20 à 25 chiens sont actuellement stérilisés par jour. Un chiffre toutefois largement insuffisant pour ces experts spécialisés dans la stérilisation de masse. L’objectif étant d’atteindre 3 500 chiens à terme. Actuellement, c’est surtout les volontaires et le personnel de Paws et du HSI qui font le canvassing à travers du porte-à-porte et le bouche à oreille.
Paws, par la voix de sa présidente, Moira Van Der Westhuiizen, accueille favorablement cette campagne, d’autant qu’elle a toujours soutenu que la stérilisation «is the only humane long term sustainable solution to managing the population of both dogs and cats !» «Je suis ravie à l’idée que des années après avoir construit une relation avec la HSI, nous avons pu arriver à ce stade de développement et de progrès à Maurice. Plus de captures aléatoires et illégales qui n’ont aucun changement sur la gestion de la population canine à Maurice. Le gouvernement bouge désormais dans la même direction de ce que Paws a toujours prôné et pratiqué, la stérilisation», poursuit Moira Van Der Westhuiizen. Ce qu’il faut surtout retenir, précise- t-elle, c’est que «tout chien doit légalement être enregistré auprès de la Mauritius Society for Animal Welfare et d’être doté d’une puce électronique. Nul n’a le droit de croiser son chien à moins d’être enregistré comme éleveur».
Outre ce combat contre la surpopulation canine, c’est aussi dans l’optique de faire respecter la loi que le ministère de l’Agro-Industrie, en collaboration avec la HIS, Paws et la MSAW que cette campagne de stérilisation, d’enregistrement et de micro-chipping a été lancée. Les avantages de stériliser son chien à travers cette campagne sont nombreux. Dans le privé, une stérilisation coûte Rs 2 000, alors qu’avec cette campagne, tout est gratuit : la stérilisation, le transport et l’implantation de la puce. De plus, tout propriétaire ayant stérilisé son chien via ce programme bénéfi ciera de Rs 300 par chien du gouvernement mauricien.
Pour bénéficier de ce programme, les Nordistes sont priés de prendre contact avec Paws (North) à The Vale au 263 0541 ou la MSAW au 464 5084.