Avec l’annulation de The Elytis-IT Distribution For Africa Mauritius Derby Trial Cup, première manche du championnat des 4-ans, c’est The Symantec – Securing The Cloud Generation Cup qui constitua l’attraction principale de cette 8e journée. L’occasion pour Scotsnog d’ajouter une sixième victoire à son palmarès en seulement huit sorties au Champ de Mars. Le hongre bai brun poursuit donc sa marche vers les sommets et samedi dernier, c’est avec la manière qu’il s’est distingué en abaissant le class record pour les 1400m détenu jusque-là par Recall To Life, son compagnon d’entraînement.
Avec cette victoire de Scotsnog couplée à celle d’Entrée, l’entraînement Rousset passe la barre des Rs 3M en termes de stakes money, alors même qu’on n’a pas couvert un tiers de la saison. Autre établissement qui a le vent en poupe, Perdrau a maintenu sa belle série avec un nouveau doublé signé Data Controller et Schachar. De quoi ravir Gavin Glover, qui s’est vu remettre le Owner of the Month Award pour la belle performance de ses chevaux. Après une journée « sans », Steven Arnold a repris ses bonnes habitudes en menant à la victoire Cape Horn pour l’entraînement Gujadhur, alors que les deux épreuves restantes sont allées à Rameshwar Gujadhur (Alberts Day) et Shirish Narang (Kimberley).
Avec l’as dans les boîtes de départ, Scotsnog avait de solides arguments à faire valoir, même il concourait en compagnie plus relevée. Si sa victoire ne constitue pas une surprise, c’est le style dans lequel il l’a emporté qui a marqué les esprits. Avec son entourage qui envisage désormais de l’envoyer sur une distance plus longue, autant dire que Scotsnog est un nom qui résonnera souvent dans les haut-parleurs du champ de course d’ici à la fin de la saison.
Que dire de l’épreuve si ce n’est qu’elle s’est déroulée comme prévu. Rapide comme l’éclair, Nordic Warrior s’installa facilement dans la position tête et corde devant Blow Me Away qui avait surmonté sans trop s’user le handicap de sa mauvaise ligne. Pris de vitesse au départ, Reim se rapprocha de la tête de la course au fur et à mesure qu’il trouva sa vitesse de croisière, tandis que le favori avait un parcours en or au coeur du peloton. Il était accompagné de One Cool Dude, qui précédait lui-même Bouclette Top, Belong To Me, Clifton Surf et Alpha Pegasi.
L’allure imposée par le meneur dans la partie initiale ne fut pas soutenue et c’est Blow Me Away qui en fit les frais, l’alezan se montrant ardent. Les choses devaient se compliquer davantage pour la monture de Rye Joorawon lorsque Reim se porta à sa hauteur. Le Mauricien essaya tant bien que mal de retenir sa monture qui jouait beaucoup de la tête à ce moment-là.
Mais le rythme devait aller crescendo dans la descente lorsque Raymond Danielson laissa Nordic Warrior étendre ses puissantes foulées. De là où il était, Brandon Lerena avait une parfaite lecture de la course. Le Sud-Africain ne s’affola pas, même si Nordic Warrior ne donnait aucun signe de détresse et il attendit patiemment son heure pour se mettre en évidence.
C’est en vainqueur que l’élève d’Alain Perdrau aborda la dernière ligne droite. Blow Me Away se mit à sa poursuite, de même que Scotsnog, que Lerena lança en pleine piste. S’il se montra accrocheur dans un premier temps, Nordic Warrior, qui affichait un surplus de 19 kg à la balance, devait raccourcir ses foulées à mesure que le but s’approcha. Il ne put ainsi contrer l’attaque conjuguée de Blow Me Away et de Scotsnog. L’alezan tint tête au hongre bai brun sur quelques foulées avant de céder à son tour. Scotsnog le relégua à une longueur au but, alors que Nordic Warrior en concéda deux au vainqueur. Belong To Me se rapprocha sur le tard pour compléter le quarté, mais la déception vint de One Cool Dude, qui nous avait habitués à beaucoup mieux. Scotsnog boucla les 1400m en 1.23.56, ce qui constitue un nouveau class record pour la distance.