L’avocat de la famille Chellen, Me Rama Valayden, anime ce soir à la Tamil League à Réduit un symposium sur le décès de Harmon Chellen, ancien directeur de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval, dont le corps avait été retrouvé dans le lagon alors qu’il était en mission aux Seychelles. Le but de cette rencontre est de faire la lumière sur l’enquête sur ce décès, qui selon les proches du défunt comporte plusieurs manquements.
Me Valayden revient de l’enquête judiciaire qui s’est tenue la semaine dernière au Tribunal de Mahé aux Seychelles. L’audition du Chief Police Medical Officer Sudesh Kumar Gungadin, qui devait déposer lundi dernier, a été reportée puisqu’il n’a pu faire le déplacement en raison de ses engagements professionnels. Entre-temps, Me Valayden avait demandé un relevé des appels de l’ex-directeur de l’École hôtelière SGD, du 17 au 18 août 2014.
Rappelons que Harmon Chellen, âgé de 52 ans, était en mission officielle aux Seychelles lorsque son corps avait été retrouvé dans le lagon autour de L’Islette Island, à Port Glaud, le 18 août 2014. Une demi-heure avant cette découverte, il avait été interrogé par la police des Seychelles pendant plus de quatre heures suite à des accusations d’agression sexuelle portées contre lui par une employée de l’hôtel Constance Ephelia, où il logeait pendant son séjour. Marié et père de deux enfants, Harmon Chellen devait rentrer à Maurice ce jour-là après avoir été un des invités d’honneur de la cérémonie de remise de diplômes en Hospitality Management à des étudiants seychellois de la Tourism Academy, dont le patron n’est autre que Claude Narain, ancien président du board de l’École hôtelière SGD. Cette cérémonie avait vu la participation du vice-président des Seychelles Dany Faure et du ministre du Tourisme de l’archipel Alain St Ange. Il était accompagné de Deepak Balgobin, directeur des ressources humaines de l’hôtel Shanti-Maurice.