Les autorités se disent impuissantes face à la recrudescence des vols de câbles électriques en cuivre sur la voie publique ou dans les chantiers privés. Mais le dernier cas en date rapporté comporte des conséquences économiques graves par rapport aux connexions de téléphone et d’internet pour les abonnés de la Mauritius Telecom.
Cela s’est passé dans la journée d’hier. Pas moins de 12 000 abonnés dans le Nord de la capitale ont été privés des services de communications depuis la mi-journée. En effet, des suspects spécialisés dans le vol de câbles sur le réseau des télécommunications avaient sectionné et emporté des câbles optiques de la Mauritius Telecom. De ce fait, les abonnés des régions de Port-Louis, Baie-du-Tombeau, Montagne-Longue, Terre-Rouge et Pamplemousses ont été privés de connexion avec le réseau national et international.
Une fois le problème identifié, les techniciens de MT se sont mis à pied d’oeuvre pour assurer la reprise des services. Mais les travaux de réparation ont duré jusqu’à fort dans la nuit d’hier à ce matin. Les répercussions économiques de ces pannes dans le secteur des télécommunications sont jugées conséquentes.
Les responsables de MT et les services de police tentent depuis ces derniers temps de trouver les moyens nécessaires pour réduire les risques de vol de câbles sur le réseau. Il semblerait que les efforts ont été vains jusqu’ici après les graves incidents enregistrés dans la journée d’hier.
Du côté de la police, depuis le début de la semaine, pas moins de cinq cas de vol de câbles pour une valeur de quelque Rs 625 000 ont été enregistrés. Ainsi, dans la nuit de mercredi à jeudi, des câbles en cuivre d’une valeur de Rs 205 000 ont été volés. Ces câbles étaient fixés sur la presse d’une imprimerie située à Plaine-Lauzun.
Toujours dans la nuit de mercredi à jeudi, un Security Officer de la propriété sucrière de Beau-Vallon a rapporté le cas du cambriolage de quelque 440 mètres de câbles électriques dans un champ de cannes à Sauveterre sur cette propriété. Ce vol d’équipements d’une valeur de plus de Rs 200 000 a gêné les opérations d’irrigation dans cette région.
Mardi soir, un cas de cambriolage avait été consigné au poste de police de Trou-Fanfaron par le directeur d’une compagnie de la capitale. Un rouleau de câbles électriques de qualité spéciale d’une valeur de Rs 75 000 avait été emporté des stores de la firme. Le vol avait été commis par effraction.
Avant de faire main basse sur des câbles électriques d’une valeur de Rs 310 000 en début de semaine, des suspects avaient pris le soin d’endommager et de mettre hors d’usage le système d’alarme installé dans l’enceinte d’une compagnie située à Pointe-aux-Sables. Une enquête policière a été initiée sur la base des prélèvements effectués sur les lieux du cambriolage.
Par ailleurs, toujours lundi, un des responsables du chantier de Bagatelle Mall sur l’autoroute a constaté un nouveau cas de vol. Des câbles électriques d’une valeur de Rs 35 000 installés sur le toit de Bagatelle Mall ont été emportés alors qu’en principe ce chantier d’envergure est toujours sous surveillance.