C’est une véritable démonstration de force qu’ont donnée l’entraînement Gilbert Rousset et son jockey Brandon Lerena samedi dernier. Auteur de quatre victoires chacun, dont un sans-faute pour le Sud-Africain, ces deux parties ont dominé de la tête et des épaules ce troisième acte, ne laissant que des miettes à leurs adversaires pour s’approprier le fauteuil de leader dans leur championnat respectif.
Avec “seulement” quatre épreuves à se disputer, la bataille fut on ne peut plus rude pour les autres formations. Ce sont Gujadhur (Van Der Scaler), Narang (Step To Fame), Raj Ramdin (Shield Of Thunder) et Simon Jones (Burwaaz), qui récoltait à l’occasion ses premiers lauriers de la saison, qui sortirent vainqueurs. Cette journée fut aussi l’occasion pour Jeanot Bardottier d’écrire une autre belle page de sa carrière lorsqu’il mena ce même Shield Of Thunder à la victoire, une victoire à la saveur particulière car elle constituait la 100e remportée au Champ de Mars.
Le festival de l’entraînement Rousset et de Brandon Lerena avait débuté assez tôt dans la journée, soit avec Dawn Raid, qui ne donna aucune chance à ses adversaires dans la 2e épreuve. En revanche, ce fut beaucoup plus dur pour Melson dans la 3e, mais l’important était de remporter The Lall Seesurrun Cup, une course courue en hommage au père de Soodesh Seesurrun, bras droit de Gilbert Rousset. Argun apporta aussi sa pierre à l’édifice dans l’épreuve suivante malgré un surpoids de 13 kg affiché à la balance avant que Scotsnog n’eut clos le festival du champion en titre et du grand bonhomme de la journée, Brandon Lerena.
Pourtant, cela a failli tourner au vinaigre pour le hongre bai brun, qui buta à l’ouverture des boîtes. Mais il était écrit que rien n’arrêterait Brandon Lerena dans sa quête d’une quatrième victoire en autant de montes, car dès qu’il retrouva son équilibre, Scotsnog s’en alla cueillir sa cinquième victoire au Champ de Mars, au grand soulagement de ses nombreux partisans.
En faisant le papier de la course, on avait vu en Memphis Mafia un meneur potentiel, mais c’est Ryder Cup qui, sollicité, s’empara de la tête de la course au passage du poteau des 1200m. Avec l’allure proposée par le lièvre de service, la monture de Rye Joorawon se montra quelque peu ardente, de même que Hillbrow, que Scotsnog avait entre-temps doublé dans sa tentative de se trouver une meilleure position. Son compagnon d’entraînement Everest évoluait au coeur du peloton en cinquième position et précédait le nouveau Netflix et Bulsara.
Ryder Cup continuait sur le même rythme, ce qui ne fit guère l’affaire des finisseurs. En revanche, cela permit à Scotsnog de se rapprocher sur son arrière-main sans avoir eu à se dépenser, tandis que Robert Khathi eut toutes les peines du monde à calmer les ardeurs de Hillbrow au sein du peloton. Étant dès lors dans une position privilégiée, Brandon Lerena ne se hâta pas pour déclencher l’offensive et attendit la dernière courbe pour passer franchement à l’attaque. À l’arrière on avait déjà enclenché les grandes manoeuvres avec Hillbrow et surtout Netflix qui amorça son attaque en quatrième épaisseur.
Ryder Cup et Scotsnog entamèrent le dernier virage pratiquement sur la même ligne, mais c’est l’élève de Gilbert Rousset qui fit la meilleure impression. Si Memphis Mafia ne progressa pas comme prévu à l’intérieur, en revanche, Hillbrow et Netflix se firent menaçants en pleine piste. Bien qu’accusant un surpoids de 18 kg sur la balance, le pensionnaire de Shirish Narang, sous la monte énergique de Robert Khathi, accrocha sérieusement Scotsnog à mi-ligne droite.
D’aucuns pensaient à ce moment-là que l’alezan prendrait la mesure de l’élève de Gilbert Rousset, mais sous la cravache d’un Brandon Lerena en état de grâce, Scotsnog trouva une deuxième accélération qui ramena finalement Hillbrow à la raison. Netflix termina à la vitesse du vent pour prendre le deuxième accessit devant Bulsara, pour qui un manque cruel de rythme a sans doute été défavorable. C’est dans cette perspective qu’il faut situer sa performance et celle de Netflix, qui devrait se muer en un excellent compétiteur au Champ de Mars, surtout sur des parcours plus conformes à ses aptitudes. Scotsnog boucla les 1400m dans le temps moyen de 1.27.33 avec une lice placée à 3m.