Défait samedi dernier dans The Noble Salute-Radio One 15th Anniversary Cup alors qu’il avait sorti l’artillerie lourde avec trois chevaux, l’entraînement Gilbert Rousset a plus que jamais soif de revanche. Il a cette fois fait appel au duo Scotsnog-Everest avec pour objectif de briller dans la course principale de ce samedi. Des deux, c’est Scotsnog qui réunit les meilleures chances par rapport à ses galops à l’entraînement et au parcours qu’il a réalisé la saison dernière.
Placé au numéro 5 dans les boîtes de départ, le hongre bai brun de cinq ans ne devrait pas éprouver trop de mal à se placer dans ce champ de sept partants, lui qui est doté d’un bon pas initial. On lui prévoit la même physionomie de course que lors de la 31e journée 2016, lorsqu’effectuant son retour à la compétition, il avait suivi dans le dos des animateurs avant de ne faire qu’une bouchée de ses adversaires au finish.
D’aucuns diront que Scotsnog peut tout aussi imposer son propre train, mais on est d’avis que pour cette première sortie 2017, il n’est pas impossible qu’il laisse le soin aux autres de mener les débats et s’accorder une course tranquille en attentiste avant de faire parler sa belle pointe de vitesse finale. Peu importe le scénario qui sera proposé, Scotsnog, qui excelle sur la fraîcheur, reste la première chance de cette épreuve.
Cette course devrait être animée par Memphis Mafia. Cet élève de Ricky Maingard n’est pas dénué de qualités et devrait se montrer davantage compétitif avec un peu de maturité. Il vient tenter sa chance à un échelon supérieur et n’aura d’autre choix que de piéger ses adversaires. Mais la question est de savoir s’il pourra les contenir au finish, lui qui s’est souvent montré ardent dans un parcours.
À ce chapitre, il est bon de faire ressortir qu’une course courue à une allure sélective peut aussi servir les desseins de Bulsara. Ce vétéran de Ramapatee Gujadhur a démontré qu’il fait toujours bien après repos. La question qui subsiste à son égard est on ne peut plus simple : à bientôt 11 ans, a-t-il les jambes pour rivaliser avec la jeune génération ? À lui de confirmer l’adage que form is temporary, class is permanent.
On accordera également une chance d’outsider à Everest, qui aura pour lui de s’élancer à la corde. Le gris a démontré une certaine vélocité par le passé et on devrait le voir dans le groupe de tête. Dans ces conditions, il ne part pas battu d’avance avec un Nishal Teeha en pleine confiance sur le dos.
En ce qu’il s’agit des autres partants, on les voit plutôt comme des secondes chances. Ryder Cup semble avoir perdu de sa vélocité initiale, alors qu’un accessit semble plus dans les cordes de Hillbrow. Le nouveau Netflix n’a pas mal fait dans son pays natal. C’est un coursier qui mérite d’être suivi sur des parcours rallongés.
Scotsnog reste notre favori pour la victoire et pour les places nous désignerons Everest, Bulsara et Memphis Mafia.