Yoven Subramaney et James Paterson entament actuellement la dernière ligne droite de leur préparation en vue de l’épreuve qualificative pour les Jeux Olympiques de Londres. Cette épreuve qualificative au niveau continental se déroulera les 11 et 12 janvier prochains à Port Said en Égypte, et rien que les deux premiers de chaque catégorie obtiendront leur visa pour Londres.
Établi en Angleterre, Yoven Subramaney rejoindra directement l’Égypte. Le combattant de la catégorie -68 kg avait déjà tenté sa chance lors de la première épreuve qualificative qui se situait dans le cadre des championnats du monde, mais avait été éliminé dès le premier tour par un Italien. De son côté, James Paterson (catégorie -58 kg) a mis le cap sur le Qatar, hier, et évoluera dans un club de ce pays jusqu’à son départ pour l’Égypte. Les deux combattants seront rejoints par Aneeraw Rama, représentant de la fédération mauricienne de taekwondo.
Instructeur national, Mario Hung Wai Wing demeure conscient que Subramaney et Paterson n’auront pas droit à l’erreur. «La lutte sera âpre, et ils auront à donner leur maximum. James Paterson a livré quatre séances d’entraînement par semaine, et j’estime qu’il est en progrès. D’autant qu’il a bénéficié de frottements avec les Universitaires de la Corée qui étaient en tournée à Maurice. Concernant Yoven Soobramaney, j’ai été en contacts permanents avec lui et j’espère qu’il fera valoir son expérience internationale». Il est à souligner que le taekwondo figure au programme des Jeux Olympiques depuis l’édition 2000 à Sydney.
De leur côté, les Malgaches préparent également avec assiduité ce rendez-vous continental. Les trois combattants retenus, à savoir Désiré Alphonse Jaotiana (-68 kg), Rija Kenedy (-58 kg) et Hanitriniaina (-49 kg féminin), s’entraînent à un rythme régulier au Palais des Sports de Mahamasina à Tananarive. Il est à noter que le premier nommé était engagé aux derniers championnats du monde, mais n’avait pu franchir le cap du premier tour.
Par ailleurs, la fédération mauricienne de taekwondo s’apprête à recevoir un visiteur de marque à partir du 9 janvier prochain. Il s’agit de l’instructeur coréen, Kyu Hung Lee, qui en sera à sa troisième visite chez nous. La première remontant à mai 96. Responsable de l’équipe coréenne de démonstration, Kyu Hung Lee aura une nouvelle occasion de partager ses connaissances avec les pratiquants mauriciens.