Ils sont âgés d’une vingtaine d’années, mais possèdent déjà une vaste expérience au niveau du taekwondo. Une expérience que les Coréens Kim Jin, Yeong Jin Choo, Yu Ha Lee et Hye Choi sont venus partager avec les adeptes mauriciens dans le cadre du Peace Corp Program. Ce stage a toutefois été raccourci de cinq jours du fait que les visiteurs auront à regagner leur pays jeudi prochain en raison de la tenue des International Taekwondo Days prévus en Corée. 
Néanmoins, Mario Hung Wai Wing, instructeur national, se réjouit de la présence d’une autre équipe coréenne à Maurice, après un premier stage tenu en février dernier. « Cela constitue une première de bénéficier de deux stages en un si court laps de temps. Mon intervention auprès de Chung Won Choue, président de la fédération mondiale, lors des derniers championnats du monde en Corée, s’est avérée positive. »
Les sessions d’entraînement se déroulent les lundis, mardis et mercredis au dojo de Grande Rivière Nord Ouest, les jeudis au Centre de Sable Noir et les week-ends dans les régions. Un accent particulier est placé sur James Paterson, qui prépare la phase qualificative en vue des Jeux Olympiques de Londres. 
« Ce jeune combattant devra faire preuve de volonté et se montrer assidu aux séances d’entraînement. Avec beaucoup de pratique et de persévérance, il pourra parvenir à ses fins », affirme Hye Choi, qui agit comme interprète au sein du groupe. 
Cette dernière soutient que les combattants locaux devront profiter de ces échanges afin de rehausser leur niveau. « Ils devront se montrer encore plus ambitieux s’ils veulent briller au niveau international », laisse-t-elle entendre. 
Il est à noter que les séances d’entraînement sont longues de deux heures.