Ce ne sera pas cette année encore que Sylvestre Yan Too Sang se retrouvera sur le podium des championnats du monde de poomsae (compétition technique en taekwondo). Engagé dans la catégorie Masters +50 ans au cours de la sixième édition de cette compétition organisée à Vladivostoc en Russie, il a terminé à la huitième place à l’issue de la phase finale.
Sixième l’année dernière, Sylvestre Yan Too Sang s’attendait sans doute à mieux cette fois. D’ailleurs, il s’était retrouvé en troisième position à l’issue des préliminaires, et les rêves les plus fous étaient alors permis. Toutefois, sa frustration et sa déception étaient à la hauteur de ses espérances. Cette catégorie a vu la consécration du Coréen Lim Byoung Young qui a devancé l’Iranien Torkashvand Hadi (médaillé d’argent) et le Taïwanais Chen Shuang Hia et le Russe Valeriy Evdokimov (médaillés de bronze). 
« Sylvestre méritait définitivement mieux. Il a tout donné lors de la phase finale et s’attendait à coup sûr à une place sur le podium. Il a quitté la compétition très affecté, surtout qu’il était classé parmi les trois premiers à l’issue des préliminaires », soutient l’instructeur national, Mario Hung Wai Wing, également présent à Vladivostoc.
De leur côté, les deux autres représentants mauriciens à cette compétition n’ont pu atteindre la finale. Ramful s’est retrouvé à la 21e place chez les second seniors, tandis que Sheldon Yan Too Sang a terminé à la 22e place dans la catégorie juniors.
Par ailleurs, quatre combattants coréens se trouvent actuellement à Maurice dans le cadre du Peace Corp Program. C’est donc la deuxième tournée des représentants de ce pays, après celui enregistré en janvier dernier. 
Kim Jin (champion universitaire de son pays), Yeong Jin Choo (spécialiste en démonstrations), Yu Ha Lee (spécialiste en Poomsae) et Hye Choi (interprète) animent actuellement des sessions pour les adeptes mauriciens, notamment au Dojo de Grande Rivière Nord Ouest les lundis, mardis et mercredis, au Centre de taekwondo à Sable-Noir les jeudis et dans les clubs régionaux les week-ends. 
Qui plus est, Kim Jin servira de sparring-partner à James Paterson, qui prépare la compétition qualificative en vue des Jeux Olympiques de Londres. Cette compétition qualificative se déroulera en Égypte les 11 et 12 janvier de l’année prochaine et verra également la participation de Yoven Soobramaney. 
Il est à noter que seuls les médaillés d’or et d’argent des quatre catégories seront qualifiés pour les Jeux Olympiques.