Après un parcours dans les plus prestigieux établissements à Maurice et ailleurs (10 ans au Shandrani et différents séjours culinaires aux Seychelles, en Italie, en Allemagne), il est arrivé aux commandes des cuisines du Big Willy’s, Tamarin. Rencontre gourmande. Jean Claude Michel a beaucoup voyagé, donc ses influences viennent de partout. Dans la nouvelle carte de restaurant du Big Willy’s figurent le « Big Souris » (la partie basse du gigot) et autre spécialité catalane à base de pâtes. Et des fruits de mer, mais aussi une variété de boeuf. Une cuisine moderne, un brin régionale quand on sait que les partenaires en cuisine sont La Fleur de Sel de Tamarin, le palmiste de Yémen, ou encore le marlin fumé de Rivière-Noire. Tout le monde adore ça parce que cette cuisine valorise le travail des artisans, pêcheurs, producteurs de la région ouest. Le chef Jean Claude Michel est très attaché et attentif aux produits qu’il sélectionne avec minutie :
la pêche du jour, daurade, thon, la fleur de sel, le laurier, le safran, les tomates cerises. Toujours à la recherche de partage et d’ouverture, le chef propose avec son directeur Fréderic Bergé un service traiteur pour faire découvrir le territoire et ses savoir-faire. Ils lui ouvrent aussi de nouveaux horizons. Comme un petit clin d’oeil à l’Espagne, le chef Jean Claude partage avec vous la recette de la « Fideuà », qui trouve ses origines dans la côte ouest de Valence. C’est une sorte de paella dont le riz a été remplacé par des pâtes. Bon Appétit !