Le temps d’une exposition, Jean-Yves L’Onflé met de côté sa casquette de formateur pour se consacrer à ses propres oeuvres. Les 5 et 6 septembre, il dévoile 40 tableaux, dont la plupart des petits formats, à l’Arts and Music Centre de Tamarin (Atelier La Pointe Tamarin).
Cette nouvelle exposition, organisée dans son village natal et au lieu même où il donne généralement des cours aux enfants, est une manière pour Jean-Yves L’Onflé de permettre à ceux qu’il côtoie d’apprécier ses oeuvres. L’exposition est aussi ouverte au public les 5 et 6 septembre, de 9 h 30 à 16 h. Le vernissage est prévu le vendredi 4 septembre.
Pour cette expérience, Jean-Yves L’Onflé n’a pas travaillé sur un thème, mais a laissé libre cours à son imagination. Toutefois, il a privilégié les petits formats. Des 40 tableaux qui seront exposés, seuls quatre sont en grands formats. Comme à son habitude, il a privilégié le “mixed media”. Divers matériaux de récupération – dont les tissus, ficelles, morceaux de bois, sachets de thé, feuilles de filao, entre autres – ont été utilisés dans la réalisation des oeuvres.
« Je m’inspire beaucoup de la nature terrestre et marine », dit Jean-Yves L’Onflé, qui a également exposé à La Réunion en début d’année. Il ajoute : « L’art est une façon de m’exprimer et de refléter l’évolution du monde. » Responsable de l’Atelier La Pointe Tamarin, où il donne des cours de peinture aux enfants du village, Jean-Yves L’Onflé a lui-même appris de Serge Constantin et de Bruno Tonta. Aujourd’hui, il veut éveiller la passion chez les jeunes de son village. Il anime également des classes de dessins de peintures, en compagnie d’Éric Laviolette, à l’école St Benoît de Tamarin.
Outre la peinture, Jean-Yves L’Onflé est aussi connu pour ses sculptures. Pendant neuf ans, il a aussi enseigné la poterie à la Craft Academy. Il détient également un Certificate of Achievement in Clay Craft avec une spécialisation en sculpture, de la Craft Academy toujours. « J’ai été formé par une Sud-Africaine, Mme Barbara Robinson », dit-il.
Jean-Yves L’Onflé a également participé à la East Africa Art 2007 Biennale, en Tanzanie. Il a exposé en collectif à plusieurs reprises. L’actuelle exposition est sa 18e en solo.