GANESSEN ANNAVEE
Vice-Président de l’UTM

Alors que le monde vit une crise sans précédent pour les générations vivantes, les Tamouls du monde entier se rappellent, néanmoins que ce 14 avril marque le début de l’année 5122 du calendrier tamoul, VEERIYEZHAL AANDU (SAARVARI AANDU).
Une fois n’est pas coutume, aucune célébration n’est prévue au niveau national vu les souffrances causées par ce fléau, mettant même les grands de ce monde à genoux ; cela met en lumière les limites de l’être humain à faire face à certaines situations. Cependant, la célébration du Nouvel An tamoul se fera en nos cœurs à la maison durant ce confinement.
L’Union tamoule de Maurice (UTM) met l’accent sur le fait que la face du monde est en train de changer. Aandu Pirappu (Varusha Pirappu), normalement temps de résolutions et de nouveaux départs, peut néanmoins nous rappeler la nécessité d’accorder une plus grande attention à notre spiritualité et nous éloigner davantage de cette tendance au matérialisme et aux plaisirs envahissant la planète et devenant la norme que nous appelons, à tort, modernité.
Paradoxalement, Covid-19 nous apporte la preuve, s’il en fallait une, que nous sommes tous dans le même bateau, que certains malheurs affligent sans distinction aucune, d’où la nécessité d’une plus grande solidarité internationale, surtout lorsque le présent mal aura fait son cours au plus vite – ce que nous espérons de tout cœur.
Néanmoins, le mal, déjà causé par le confinement quasi-international, laissera ses séquelles, surtout sur le plan humain et économique, pour un certain temps à venir alors que nous nous concentrerons à remonter la pente, exercice qui affligera davantage les petits États.
A la place des souhaits et vœux que nous adressons, d’ordinaire, à tous nos coreligionnaires à l’occasion du Nouvel An tamoul, l’UTM exhorte tous ses adhérents à lever leurs mains pieuses vers le Créateur pour solliciter sa Miséricorde en ces moments pénibles que nous traversons. Et ce, sans oublier un appel pressant à tous pour respecter les consignes des autorités et ainsi démontrer notre solidarité en tant que patriotes. Ainsi, nous aurions fait notre part.
Croisons les doigts et faisons appel à Celui seul qui peut nous sauver!
À vous tous, permettez-moi, en réunion avec le président de l’UTM, de vous souhaiter INIYA TAMIZHE PUTTAANDU NALVAAZTUKKAL.
Vaazga Tamizhe Mozhi
Vaazga Tamizhe Makkal
Vaazga Mauritius
Vaazga VEERIYEZHAL AANDU
Nandri Vanakkam