Le silence prolongé serait le fait de plusieurs facteurs. L’incapacité de trouver des arguments valables pour expliquer le choix en faveur de Airway Coffee, surtout après le ratage du directeur d’Airports of Mauritius Ltd Serge Petit qui s’était complètement fourvoyé en affirmant à une rencontre avec la presse le mercredi 16 janvier que Nandanee Soornack « n’avait aucune activité à l’aéroport » pour se raviser ensuite et reconnaître qu’elle était bel et bien actionnaire de ladite compagnie au même titre que Rakesh Gauljoory.
Le directeur d’AML avait, par ailleurs, justifié l’allocation d’un contrat à Airway Coffee sous le prétexte que le « concession fee » offert par celle-ci, 28%, était meilleure que l’opérateur « historique » Tropical Times, 27%. Ce qu’il avait omis de préciser, c’est qu’il y avait eu un exercice d’appel d’offres et que la compagnie choisie ne répondait pas aux critères de sélection dont celui très précis des 5 ans d’expérience, Airway Coffee n’ayant été officiellement enregistrée que le 24 mars 2009.
Autre raison du silence embarrassé des autorités sur le dossier Airway Coffee, c’est que les deux nominés politiques à AML, Pazhany Rengasamy et Serge Petit se sont retrouvés en porte à faux suite à la bourde publique du dernier nommé. Le président de AML a clairement pris ses distances de la position de son directeur et il a été très critique à son égard à la fin de la semaine dernière en affirmant sur les ondes des radios privées même que le conseil d’administration qu’il préside n’avait pas été informé de cette conférence de presse « presque en solo » et, mieux, il avait aussi ajouté que « tout le monde sait que Nandanee Soornack est directrice de Airway Coffee ».
Or, le Premier ministre a, le même jour, soit le vendredi 18 janvier, totalement exonéré Serge Petit. Il a, en effet, déclaré, que le directeur de AML avait commis « une petite erreur ». Le froid qui s’est installé à la tête de AML — c’est décidément un « recurrent feature — ne permet pas à cet organisme d’organiser une riposte et de répondre aux révélations de Week-End.