Le leader des mauves, Paul Bérenger est revenu sur l’annonce du Premier ministre concernant la mise sur pied d’une Task Force dans le sillage du rapport Lam Shang Leen.

Très critique envers cette nouvelle mesure, il déplore la position de ceux siégeant au sein de cette Task Force. Pour ce dernier, c’est une farce et c’est illégal, « se enn fars cynique. Zamai inn ena bann imbecilite pareil, preside par directeur l’ICAC ki pena okin credibilite », avant d’ajouter, « l’affaire la plus grotesque, c’est la présence du Commissaire de Police au sein de ce Task Force. Il est supposé agir en total indépendance, maintenant il se retrouve sous le directeur de l’ICAC ». 

Il s’est aussi s’exprimé sur la commission d’enquête dans le cadre de l’affaire de l’ex-Présidente de la République, Ameenah Gurib Fakim. Pour le leader du MMM, c’est un gaspillage de temps et d’argent. Toutefois, il espère que cette commission d’enquête nommée avec trois sitting-jugdes « pu fer bien so travay. Nu ava suivre de pre et nu espere ki pa pu ena bann oubli ou absent dans sa cas la osi ».

Cette rencontre a aussi été l’occasion d’annoncer le coup d’envoi d’un congrès régional élargi du MMM dans l’île « pu montre nu laforce lor terrain ». Le premier meeting débutera le 29 août dans la circonscription no 4 Port-Louis Nord/Montagne-Longue. S’en suivra au no 17 Curepipe/Midlands le 30 août, au no 15-16 La Caverne/Phoenix et Vacoas/Floreal le 31 du même mois, pour finir avec le congrès pour leur 49e anniversaire le 15 septembre.