Après deux mois successifs de dépréciation, la roupie s’est légèrement renchérie vis-à-vis d’un panier de devises de nos principaux partenaires commerciaux et de nos marchés touristiques. C’est ce qu’indique le dernier relevé de la Banque de Maurice concernant l’évolution du Mauritius Exchange Rate Index (MERI). Par ailleurs, la banque centrale annonce que les réserves brutes officielles en devises ont franchi la barre des Rs 100 milliards le mois dernier pour atteindre Rs 105,4 milliards.
Les données publiées hier par la BoM montrent que le MERI-2, qui prend en compte à la fois les mouvements des devises de nos partenaires commerciaux ainsi que leur importance dans nos revenus touristiques, est passé de 94,688 points en avril 2013 à 94,585 points le mois dernier. Par rapport à son niveau de décembre 2012 (95,066 points), le MERI-2 est toujours en baisse, démontrant ainsi une appréciation de la roupie mauricienne depuis le début de l’année. Le MERI-1, qui reflète exclusivement les changements dans le taux de change des monnaies de nos principaux partenaires commerciaux, a subi un léger repli en mai 2013 (de 95,006 points à 94,925 points), indiquant une très faible appréciation de la roupie.
Selon le taux de change indicatif publié quotidiennement par la BoM et qui reflète la moyenne des taux affichés par les différentes banques commerciales, le dollar américain était offert à Rs 31.4603 au 31 mai 2013 contre Rs 31.3593 au 30 avril 2013. Contrairement au billet vert, les autres principales devises étaient en repli : l’euro à Rs 41.0321 contre Rs 41.0635 à fin avril, la livre sterling à Rs 47.9137 contre Rs 48.5836, le franc suisse à Rs 33.0493 contre Rs 33.5458. Le rand sud-africain (Rs 3.1577 contre Rs 3.5434) et le yen japonais (Rs 31.3883 contre Rs 32.231) avaient également cédé le pas.
La tendance s’est un peu renversée depuis début juin 2013, le dollar fléchissant à Rs 31.3774 jeudi et à Rs 31.2858 hier. L’euro a progressé à Rs 41.5322 à l’ouverture du marché hier matin avec la livre sterling étant également cotée en hausse : Rs 48.8441.
La baisse du dollar vis-à-vis de l’euro et du yen sur les marchés financiers était attribuée par les cambistes à un sentiment d’incertitude chez les investisseurs dans l’attente de données peu réconfortantes concernant la situation de l’emploi aux États-Unis. L’euro avait à un certain moment atteint la barre de 1,3304 dollar. Notons que la BCE et la Banque d’Angleterre ont maintenu leurs taux directeurs à 0,5%. Quant au rand sud-africain, qui était dans une position de faiblesse depuis quelques semaines, il a gagné du tonus après que le gouverneur de la banque centrale du pays eut indiqué qu’il y avait peu de possibilités que le taux directeur soit revu à la baisse. Les milieux bancaires locaux ont pour leur part constaté que la roupie s’est renforcée vis-à-vis du dollar, progressant de 7 et 10 sous pour s’établir autour de Rs 31.30.
Par ailleurs, les réserves brutes internationales du pays ont augmenté de plus de Rs 8 milliards en l’espace d’un mois, passant de Rs 97,3 milliards en avril à Rs 105,4 milliards en mai. Exprimées en dollars américains, les réserves brutes internationales représentaient l’équivalent de US $ 3 391,5 millions contre US $ 3 140,2 millions le mois précédent. Il est estimé que les réserves de Rs 105,4 milliards permettraient d’assurer la couverture de 5,5 mois d’importation comparativement à 5,2 mois concernant pour le niveau des réserves de fin avril 2013.