source photo : internet

La roupie mauricienne a enregistré le mois dernier une très faible appréciation vis-à-vis d’un panier de devises représentatif des échanges avec nos principaux partenaires commerciaux. C’est du moins ce qu’indique le dernier relevé de la Banque de Maurice sur l’évolution du Mauritius Exchange Rate Index (MERI).

Le MERI est une mesure pondérée de différents taux de change de la roupie, le choix des devises prises en compte par la banque centrale étant influencé par l’importance de ces monnaies dans les échanges commerciaux du pays. Le premier indicateur établi par la BoM, le MERI-1, qui est basé sur la répartition des monnaies dans le commerce des biens, est passé de 99,237 points en août 2018 à 99,110 points en septembre 2018. Une baisse de l’indice est synonyme d’appréciation de la roupie. En septembre 2017, le MERI-1 était à 97,998 points, ce qui signifie que la roupie s’est appréciée vis-à-vis du panier de devises pendant l’année.

La BoM publie également un autre indicateur, le MERI-2, qui est, lui, basé sur la répartition des devises dans nos échanges commerciaux aussi bien que dans les revenus du secteur touristique. Le MERI-2 est passé de 98,295 points en août 2018 à 98,170 en septembre 2018, indiquant par conséquent une très légère appréciation de la monnaie locale. Pour ce qui est de l’évolution du taux de change de la roupie pendant la première semaine d’octobre 2018, on observe que, par rapport au dollar américain, il y a eu un glissement, soit de Rs 34,8436 au 28 septembre à Rs 35,0264 hier (selon les taux consolidés publiés par la BoM).

La roupie a aussi cédé le pas vis-à-vis du yen japonais (de Rs 30,8911 à Rs 30,9291) mais s’est appréciée contre l’euro (de Rs 40,5391 à Rs 40,2633) et la livre sterling (de Rs 45,5184 à Rs 45,4834). Par ailleurs, selon des données compilées par Statistics Mauritius, la part du dollar américain dans la facture d’importations de Maurice s’élevait au premier semestre 2018 à 67,3%. Sur une facture totale de Rs 87,2 milliards, la valeur cotée en dollar était de Rs 58,7 milliards. L’euro occupait la deuxième place, soit 22,5% (Rs 19,6 milliards) du montant global.

Quant au rand sud-africain (4,2%), au yen japonais (2,4%) et à la livre sterling (1,3%), leurs parts étaient minimes. Pour ce qui est des exportations, 54,9% des recettes du pays étaient libellés en dollar, soit Rs 17,7 milliards sur un total de Rs 32, 2 milliards pour le premier semestre 2018. Suivaient ensuite l’euro (37,3%), la livre sterling (4,5%), le rand (1,9%) et le franc suisse (1,2%).