Des universitaires ont récemment déploré l’absence d’information sur le fonds de recherche mis en place par le gouvernement. La Tertiary Education Commission (TEC) a finalement brisé ce silence en fournissant une liste d’une dizaine de secteurs et d’institutions concernés par ce fonds. Toutefois, le directeur de la TEC, le Dr Praveen Mohadeb, souligne qu’il « y a toujours des calls for proposals pour ceux qui ont des projets et qui veulent b?n?ficier de cet argent ».
Le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah avait annoncé, lors de la récente visite d’une délégation du Commonwealth of Learning, son intention d’accroître la recherche universitaire par le biais d’une alliance réunissant des chercheurs mauriciens. La Tertiary Education Commission (TEC) tient ainsi à apporter des précisions sur certains points et des informations sur ce fonds de recherche.
Après des calculs, la TEC est arrivée à la conclusion que le fonds dispose de Rs 101,7 millions et non de Rs 100 millions, qui ont été initialement annoncées. La commission précise que les objectifs du National Research Fund (NRF), mis en place en 2010, sont comme suit : financer les activités de recherche et d’innovation qui transformeront la société mauricienne en une vie meilleure pour tous dans un environnement durable ; soutenir la création de connaissances menant à l’innovation par la recherche ; financer la recherche commanditée par le gouvernement et l’industrie ; fournir un soutien pour le développement des jeunes chercheurs à travers l’octroi de bourses de recherche aux étudiants de MPhil/PhD en ligne avec le TEC’s Research Support Schemes ; soutenir la recherche dans des secteurs qui sont les piliers de notre économie comme l’industrie du textile, le tourisme et les services financiers ; et finalement, soutenir le développement de brevets. Le directeur de la TEC, le Dr Praveen Mohadeb, souligne d’ailleurs l’importance de bien comprendre ces objectifs.
La TEC est chargée d’allouer des fonds publics aux établissements publics impliqués dans l’enseignement supérieur, notamment l’Université de Maurice (UoM), l’Université de Technologie de Maurice (UTM), le Mahatma Gandhi Institute (MGI), le Rabindranath Tagore Institute (RTI) et le Mauritius College of the Air (MCA). Les fonds sont attribués en fonction des principes de financement et les méthodes qui sont transparentes.
Outre le MPhil/PhD Scheme de la TEC et autres dispositifs du Mauritius Research Council qui figurent déjà dans le budget des Tertiary Education Institutions (TEI), explique la TEC, d’autres schemes ont été introduits cette année pour permettre aux universitaires et chercheurs d’avoir accès au NRF. Parmi : le Research Fellowship Schemes, National Research Chairs, Centre for Applied Research, TEC Research Grant et National Research Group.
Le fonds de recherche de Rs 101,7 millions a ainsi été alloué à différents projets, dont ceux des TEI et ceux que ces institutions soutiennent, mais qui ne peuvent être puisés de ses fonds comme le Centre for Biomedical and Biomolecular Research, National Research Chairs, Chair in Indian Ocean Studies, Centres for Applied Research, Research Fellowship Scheme, TEC Postgraduate and Postdoctoral Research Scheme, TEC Research Grant Scheme et MRC Research Schemes. D’autres activités de recherche à l’UoM, l’UTM, au MCA, MRC et MGI. Soulignons que différentes sommes ont été accordées pour ces projets. À titre d’exemple : le Center for Applied Research bénéficie de Rs 8, 2 millions, le Research Chairs Rs 33 millions et le MRC Rs 9 millions.
Pour accéder à ces fonds, le Dr Mohadeb explique qu’il faut suivre les procédures de Research Grant Scheme de la TEC. « Nous faisons toujours des appels à propositions pour les différents projets de recherches et bien sûr il y a un deadline. Ceux intéressés doivent faire une demande et leur research proposal sera étudié par un comité comprenant des personnes qualifiées dans ce domaine », soutient le directeur de la TEC. « L’octroi du research grant dépend de l’habilité du demandeur de démontrer l’efficacité et la pertinence de son projet de recherche. Tout se fait selon les procédures. »