Espaces de rencontre, les réseaux sociaux sont également une plate-forme idéale pour les échanges commerciaux entre individus. Plusieurs pages, groupes ou autres forums dédiés à l’achat, à la vente ou à l’échange d’objets divers, neufs ou d’occasion, sont désormais monnaie courante. Pour certains, ce nouveau style de shopping représente une bonne affaire. Pour d’autres, c’est un moyen efficace et rapide de se faire une clientèle et d’arrondir les fins de mois. Pourtant, Jayen Chellum, de l’Association des Consommateurs de l’Île Maurice (ACIM), estime qu’il faut être prudent et vigilant.
Le concept du “bouche à oreille” prend tout son sens avec les réseaux sociaux. Tous les commerçants savent que cette approche est le meilleur levier de vente. Même les particuliers s’y mettent. Ce nouveau phénomène de vente sociale, favorisée par le boom des réseaux sociaux, est-il pour autant efficace ? Kevin, passionné de tuning et de voitures, estime que Facebook est un vrai atout. “J’avais créé un profil pour faire comme tout le monde. Puis, j’ai commencé à poster les photos de mon véhicule et les étapes de sa transformation. Après avoir rejoint d’autres pages et d’autres groupes, j’en suis devenu accro. Grâce à ce réseau, j’ai pu trouver et acheter beaucoup de pièces et d’accessoires, et vendre ou échanger des choses que j’enlevais de ma voiture. Facebook est vraiment très efficace et il est surtout rapide. Plus besoin de faire la tournée des magasins. Il suffit de poster une demande et les informations ne tardent jamais à arriver.”