C’est par un tonnerre d’applaudissements et des acclamations nourries que les quelque 200 personnes réunies dans l’amphithéâtre de l’Institut Français de Maurice, à Rose-Hill, ont accueilli hier en début de soirée l’annonce de l’octroi du Tecoma Award 2011 à Pierre Ah Sue, directeur de Sotravic Ltée. Ce trophée vient récompenser l’Entrepreneur de l’Année 2011. Par ailleurs, c’est la chaîne des supermarchés Winners, représentée par son directeur général Nicolas Merven, qui a remporté le Grand Prix du Développement Durable.
« Je tiens à remercier mon équipe, surtout en la personne de mon premier employé, Kishore Lalljee ! » a déclaré Pierre Ah Sue, très ému, brandissant son trophée vers cet employé, présent dans la salle avec son épouse. Il a aussi remercié les sponsors et les membres de sa famille qu’il a nommément cité, dont son épouse qui l’accompagnait. « Au niveau de Sotravic, nous avons la détermination, la persévérance… », a-t-il ajouté.
Pierre Ah Sue a annoncé l’inauguration de sa station « Gas to Energy » à Mare Chicose la semaine prochaine.
« Je ne voulais pas le dire, mais grâce à une idée géniale de Lalljee, nous avons commencé à payer les frais d’examens de SC et de HSC des enfants de nos employés bien avant l’introduction du CSR », a-t-il timidement lancé sous les applaudissements.
Les quatre critères de sélection des nominés sont la progression, l’innovation, le dynamisme à l’extérieur de Maurice et l’engagement citoyen. Le prix de la catégorie « Dynamisme à l’extérieur » a été remporté par Didier de Senneville (Publi Promo), qui, étant absent, s’est fait représenté par son frère Jean-Michelle de Senneville.
Le prix de la catégorie « Innovation » a été remporté par Dev Sunnasy (EDS), alors que Pierre Ah Sue s’est distingué dans les catégories « Progression » et « Engagement citoyen », d’où son Tecoma Award 2011.
Par ailleurs, le Grand Prix du Développement Durable a été remporté par la chaîne de supermarchés Winners, représentée par son directeur général Nicolas Merven.
Lors de la soirée, des films faisant le portrait (voir encadré) de chacun des nominés et celui du gagnant du Grand Prix du Développement Durable ont été projetés.
Auparavant, lors de son intervention, le directeur d’Eco austral, Alain Foulon – faisant l’historique de son magazine – a réitéré sa conviction dans l’intégration régionale. « Nous voulons être un révélateur d’opportunités et d’opinions au service des entrepreneurs de la zone océan Indien. C’est pourquoi nous avons créé le Tecoma Award », a-t-il souligné.
Le directeur de développement à La Banque des Mascareignes, Sunil Ramgobin, a pour sa part notamment élaboré sur les efforts consentis par sa banque pour soutenir les entrepreneurs.
Le Tecoma Award 2011 a été organisé par L’Eco austral, magazine économique de l’océan Indien, en partenariat avec la Banque des Mascareignes et avec le soutien du journal Le Mauricien et de l’Institut de sondage TNS Analysis.
Outre Pierre Ah Sue, les quatre autres nominés mauriciens étaient Didier de Senneville, Jean-Philippe d’Unienville, Mario Gébert et Dev Sunnasy.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Acteur dans les secteurs de l’eau et de l’environnement
« Âgé de 56 ans, Pierre Ah Sue est l’Executive Chairman de Sotravic Ltée. De l’entreprise de génie civile qu’il a créée en 1986, la compagnie Sotravic a, au fil du temps, évolué pour devenir un acteur principal dans les secteurs de l’eau et de l’environnement.
Tout en étant un des leaders dans le secteur de la construction, Sotravic est un fournisseur majeur dans l’assainissement des eaux usées à travers la mise en place des réseaux sanitaires et des usines d’épuration.
Dans le cycle des déchets et des solides résiduels, son intervention s’étend à plusieurs niveaux. L’entreprise gère aujourd’hui la station d’enfouissement et de valorisation des déchets de Mare Chicose.
Dans les secteurs de l’eau, Sotravic agit à partir de l’identification des ressources en milieu naturel jusqu’au robinet du citoyen. Elle compte s’impliquer davantage dans la lutte contre les fuites sur les réseaux de distribution, ainsi que dans le recyclage et le dessalement de l’eau de mer.
Sotravic, selon Pierre Ah Sue, est l’oeuvre d’une équipe de 90 ingénieurs et techniciens, parmi son millier d’employés. Tout en développant des partenariats internationaux, Sotravic préserve sa politique de sous-traitance aux PMEs et opérateurs locaux. Afin de poursuivre son engagement dans le développement durable, l’entreprise a créé cette année l’entité « Sotravic Environment » et compte bientôt mettre en opération son projet « Gas to Energy », autrement dit à produire de l’énergie renouvelable. »