Protégées par des radômes des intempéries, les deux antennes satellites de Kongsberg Satellite Services (KSAT) sont visuellement impressionnantes. Ces antennes, installées depuis quelques mois déjà, ont été inaugurées vendredi à Baie Jacotet, dans le sud de l’île, par la firme norvégienne, en présence des représentants de son partenaire local, Mauritius Telecom, et son Chief Exective Officer, Sarat Lallah.
Si KSAT a choisi Maurice comme station pour ses antennes, c’est pour trois raisons principales. Selon Rolf Skatteboe, Chief Executive de l’entreprise norvégienne, l’île Maurice est très bien positionnée géographiquement, étant donné la présence d’une antenne au Pôle Nord et d’une autre au Pôle Sud, et que notre île se trouve entre les deux. Deuxièmement, KSAT trouve en MT un partenaire efficace du fait également des installations de câbles sous-marins en fibre optique (le SAFE notamment), ce qui permet par ailleurs à KSAT de jouir d’une connexion à haut débit, troisième raison de son choix.
Soulignons que les deux antennes inaugurées sont uniques à Maurice et au niveau régional. Ce qui pourrait contribuer à faire de Maurice le lieu par excellence pour les stations terrestres des opérateurs de satellites en Afrique subsaharienne. Ces antennes paraboliques qui ont plusieurs fonctions, la principale étant de recevoir des signaux et d’enregistrer les images communiquées par les satellites auxquels elles sont reliées. Ces installations aident, entre autres, à la surveillance des ressources, l’agriculture, les prévisions météorologiques et la cartographie. Les antennes communiquent avec ces satellites 14 000 fois par mois. KSAT gère ainsi quelque 60 antennes satellites à travers le monde.
Gérées à distance par KSAT, avec le soutien technique du personnel de Mauritius Telecom, KSAT enverra une fois par an un représentant de leur firme pour assurer le côté technique. L’installation de ces antennes a nécessité des investissements de l’ordre de Rs 150 millions.