La compagnie de télécommunication Emtel a célébré de belle manière, hier soir, le 25e anniversaire de sa création par une soirée de gala au centre Swami Vivekananda. L’occasion pour le fondateur et président de la compagnie, Bashir Currimjee, d’insister sur « l’importance de l’innovation ». Surtout, dit-il, dans un domaine « aussi sensible » que la téléphonie mobile.
Emtel a été, malgré elle, une victime collatérale des discussions autour de la rédaction du texte de loi sur la réforme électorale. Le Premier ministre, Navin Ramgoolam – pris par des réunions de travail –, est en effet arrivé plus tard que prévu, ce qui a donné lieu à un léger décalage du programme. Bashir Currimjee a rappelé qu’Emtel a été la première compagnie à lancer des cellulaires dans l’hémisphère sud le 29 mai 1989, et ce grâce à un partenariat entre le groupe Currimjee Jeewanjee et une compagnie enregistrée aux Luxembourg, la Millicom International Cellular. À l’époque, Maurice était en avance sur plusieurs pays européens.
Depuis, la compagnie n’a cessé d’innover en matière de technologies, et ce afin de mieux répondre à la demande des clients et des consommateurs mauriciens. Elle bénéficie pour cela d’un partenaire de taille en la Huawei Technologies of China, qui a permis à Emtel d’offrir des solutions appropriées à tous les besoins de ses clients et consommateurs.  C’est d’ailleurs grâce à Huawei qu’Emtel a été en mesure de diversifier ses activités, notamment avec la création d’un centre de données (“data centre”) et l’accès aux réseaux 3G et 4G, accessibles à Port-Louis et dans plusieurs régions de l’île. Emtel procède également à l’installation de fibres optique à travers le pays et dispose également de son propre câble sous-marin.
Bashir Currimjee a rappelé quelques-uns de ses meilleurs souvenirs de ces 25 dernières années, citant ainsi notamment l’établissement d’une ligne de communication téléphonique entre Agaléga et Maurice. Le CEO de la compagnie, Shyam Roy, a pour sa part reconnue que le marché des cellulaires est « saturé » et a insisté sur l’importance de la diversification de ses activités. Revenant sur le centre de données, il explique que ce dernier permet d’attirer de nombreux clients étrangers.
La Emtel 25th Anniversary Gala Night a par ailleurs été l’occasion de présenter un spectacle culturel de haut niveau, avec la participation du grand orchestre du Convervatoire national de musique, placé sous la direction de Claudia Rico. Sous la direction de Sebastien Domaingue, l’orchestre devait exécuter, avec brio, un morceau symphonique autour du thème de “La Riviere Tanier”, très applaudi par l’assistance. Shaheen Saliahmomamed, dans un numéro d’acrobatie aérienne, ainsi qu’Art Academy ont également été impressionnants. Les invités ont aussi eu droit à deux numéros de danses exécutés par la troupe Shenzen Artview Cultural, qui a fait le déplacement à l’invitation de Huaweï.