Long de 2 708 km, le câble LION 2 s’étend de Madagascar à Mombassa, au Kenya, et dessert par la même occasion Mayotte. Le LION 2 constitue la deuxième phase de construction du câble LION 1, qui relie déjà Maurice, La Réunion et Madagascar. Opérationnel depuis novembre 2009, le LION 1 a été mis en service en vue d’intensifier les échanges entre Maurice, La Réunion et Madagascar, à travers la fibre optique.
Le CEO de Mauritius Telecom, Sarat Lallah, explique qu’avec les projets de câble East Africa Cable System (EASSy) et Europe to India Gateway (EIG), Mauritius Telecom vient compléter sa deuxième route de connectivité internationale sur l’Europe et l’Asie. Avec une landing station à Terre-Rouge pour le câble LION et à Baie-Jacotet pour le câble SAFE, ces deux routes de télécommunications viennent offrir davantage de redondance au réseau de Mauritius, en vue souligne-t-on, de satisfaire les exigences de l’industrie locale des TIC.
D’une durée de vie de 25 ans, le câble sous-marin LION 2 a été conçu pour transporter une capacité de 1,28 Tbps, mais il est initialement pourvu d’une capacité de 40 Tbps. Le projet pour la deuxième phase a été lancé le 12 février 2010 à Maurice avec la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) par les investisseurs potentiels. Aux termes des études de faisabilité, les investisseurs confirmés ont signé une Construction & Maintenance Agreement (C & MA) le 23 septembre 2010. Les travaux d’installation auront duré au total 18 mois. C’est le navire câblier de France Telecom René Descartes qui a effectué la pose du câble.
Dans une déclaration, Sarat Lallah a souligné la contribution des autres investisseurs dans le projet, dont France Telecom, Orange Madagascar, Société Réunionnaise du Radiotéléphone, Telkom Kenya et l’autre opérateur mauricien de télécommunication, Emtel.
Le montant total d’investissement de Mauritius Telecom est de 8 millions d’euros dans le projet. Mauritius Telecom signifie par ailleurs l’intention de poursuivre ses investissements « pour rehausser davantage les infrastructures afin de mieux servir les clients tout en proposant des tarifs qui soutiennent le développement de l’industrie des TIC ».
Soulignons par ailleurs que le câble LION 2 vient offrir à Mayotte sa première connexion au réseau internet haut débit, avec la construction d’une landing station à Kaweni (Mamoudzou) et renforce la connectivité du Kenya aux réseaux internationaux et ses besoins pour les années à venir. La construction du câble représente un investissement total d’environ 57 millions d’euros.