Mauritius Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 10,1 milliards pour 2016. En conséquence, les profits ont également augmenté à Rs 1,19 milliard enregistrant ainsi une hausse de 1,63 % par rapport à 2015. L’entreprise continue le déploiement de la fibre d’une manière accélérée à travers le pays et, s’agissant de son plan d’investissement, elle focalise désormais son attention vers l’Afrique.
La présentation de la performance de MT pour 2016 a été faite jeudi après-midi au siège de la compagnie à Port-Louis. Selon Sherry Singh, CEO de Mauritius Telecom, l’entreprise réalise pour la première fois de son existence, un chiffre d’affaires dépassant la barre de Rs 10 milliards. « Malgré les défis sur un marché saturé, nous avons continué notre croissance », soutient-il. Si les profits ont chuté depuis 2011, le CEO ajoute que des stratégies ont été appliquées en vue de stabiliser les profits. De ce fait, l’entreprise a commencé de renouer avec les profits. Et en 2015, MT avait réalisé des profits de Rs 1,02 milliard. « Nos investissements nous ont aussi permis de stabiliser nos profits », a-t-il ajouté. En 2016, MT a fait des investissements de Rs 3,9 milliards. La fibre demeure l’une des priorités de MT. Selon les chiffres, 251 000 demeures peuvent être connectées à la fibre optique. En 2013, elles n’étaient que 6 000 maisons qui pouvaient y avoir accès. Si la fibre a contribué au profit de MT, les données mobiles et la baisse du prix de 70 % pour le secteur de l’ICT/BPO ont également joué.
S’agissant de l’innovation au sein de MT, Sherry Singh souligne qu’une équipe a été mise en place. « Nous avons aussitôt vu les résultats avec le lancement de la plate-forme E-Citizen. Nous allons l’étendre aux municipalités cette année », dit-il. Si l’application Traffic Watch conçue par l’équipe d’innovation a été un succès, cela a un coût pour la compagnie.
Mauritius Telecom a terminé son aventure avec Telecom Vanuatu qu’elle avait acquis en 2011. Si MT a pu renouer avec des profits grâce à ses stratégies, la décision du conseil d’administration était de se retirer de ce pays, qui est souvent sujet à des cyclones. MT a vendu Telecom Vanuatu à Rs 700 millions et s’oriente désormais vers le continent africain pour investir.
Pour 2017, MT a établi ses priorités. L’accent sera mis sur le service. L’entreprise veut revoir ses services mobiles et Internet et lancer un troisième câble sous-marin. Par ailleurs, Sherry Singh a déclaré recevoir moins de Rs 1 million comme salaire mensuellement.