Dans trois semaines exactement, le paysage de la téléphonie à Maurice et à Rodrigues connaîtra un changement majeur avec l’introduction du préfixe 5 pour le passage à 8 chiffres. Tous les opérateurs du secteur de la téléphonie mobile se préparent en vue d’assurer cette transition dans les meilleurs conditions possibles dans la nuit du 31 août au 1er septembre prochains.
La campagne de sensibilisation de la population amorcée par l’Information & Communication Technologies Authority (ICTA) bat son plein. Ce nouveau plan de numérotation dispose d’une capacité théorique de dix millions de numéros pour la téléphonie mobile, soit huit fois celle à sept chiffres, arrivant à saturation avec la croissance enregistrée depuis ces dernières années.
Mais le changement ne se fera pas sans encombrement pour les abonnés, d’abord en terme d’habitude et aussi au niveau des répertoires de chacun d’eux. Dans cette perspective, Orange, l’un des plus importants opérateurs, a dévoilé au cours de la semaine écoulée une application pour la conversion automatique des numéros des téléphones cellulaires de sept à huit chiffres. Orange Care devra être accessible à partir du 22 courant sur Apple Apps Store pour les iPhones, Google Play pour les mobiles Android, Blackberry App World pour les Blackberry et sur www. orange. mu pour les téléphones symbian.
Présentant l’application Orange Care, les responsables de Mauritius Telecom ont fait comprendre que des développeurs de la société ont travaillé de concert avec un Start Up, Mobimove, un des bénéficiaires du projet Ebène Accelerator. Cette application, qui a nécessité quatre mois de travail, vise à assurer une transition en douceur de sept à huit chiffres pour les abonnés.
Risques de perturbations
Dans le cadre de la campagne d’explications, l’ICTA s’appesantit sur le fait qu’à partir de minuit le 1er septembre, tout appel vers un téléphone mobile ou message SMS, qui ne comportera pas le préfixe 5, échouera automatiquement. L’abonné sera averti de l’échec de son appel et sera invité à ajouter le 5 en avant du numéro existant.
L’ICTA donne la garantie que la diffusion de cette annonce relative à l’échec de la connexion sera gratuite pour les abonnés alors que pour les messages SMS, la décision de paiement dépendra des opérateurs. Ces annonces seront diffusées pendant un mois pour appels sur le plan local et pendant trois mois pour les appels venant de l’étranger.
Compte tenu des risques de perturbations avec la transition des chiffres, l’ICTA recommande aux abonnés ayant à faire des appels d’urgence d’avoir recours au réseau de téléphonie fixe. Le réseau GSM risque d’être sous pression et probablement perturbé pendant plusieurs heures avec le changement de sept à huit chiffres.
“En adoptant ce passage à huit chiffres pour le réseau mobile, l’ICTA réforme le système de numérotation afin de permettre davantage d’innovations dans ce secteur d’activité”, conclut l’ICTA.