Les férus d’images haute définition seront à la fête cette année, au vu du lot de nouveautés concoctées par les plus grandes marques de téléviseurs. Smart, OLED, Ultra HD, 3D… Le choix s’annonce cependant difficile à faire.
Le Consumer Electronics Show de Las Vegas a fermé ses portes depuis plusieurs jours déjà, mais les futures “stars” des grands constructeurs présentées au célèbre salon continuent d’alimenter le débat. Et pour cause : les nouveaux téléviseurs se déclinent en tant de formats que le choix risque d’être difficile à faire lorsque ces derniers débarqueront sur le marché. Il n’en fallait pas plus pour que les partisans de l’Ultra HD commencent à livrer une bataille acharnée aux “pro-OLED”. Le temps est donc venu de faire le point.
Pour commencer, évoquons le cas de l’Ultra HD (pour Haute Définition) qui, selon toute vraisemblance, devrait faire son grand lancement avant la fin de l’année. Il faut dire que l’appellation est pleine de promesses. Pour preuve, les dernières dalles présentées, majoritairement en “simple” format LED, affichent désormais des résolutions allant jusqu’à 3840 x 2160 pixels, permettant désormais des écrans de… 110 pouces. À titre de comparaison, la définition se voit multiplier par quatre – rien que ça ! – par rapport aux actuels écrans dits “Full HD”.
“Génial !” crieront certains, qui voient probablement déjà leur salon transformé en véritable salle de cinéma. Oui, sauf que le format se butte à deux problèmes, de taille eux aussi. Premièrement, les distributeurs de “contenus”, qui ne sont pas encore prêts à suivre la rés… volution de l’Ultra HD. Bien sûr, des systèmes permettront d’affiner les contenus actuels, ce qui sera évidemment loin de valoir la résolution native des futurs téléviseurs. Vient ensuite la douloureuse question du coût, ceux-ci devant varier, selon les “prévisionnistes”, entre Rs 200,000 et… Rs 1,3 million. Autant dire que le Mauricien lambda réfléchira à deux fois avant de passer à la caisse, même avec des facilités de paiement !
Baisse des prix des OLED.
Raison pour laquelle de nombreux constructeurs ont décidé d’axer leurs produits sur la technologie OLED (Organic Light-Emitting Diode), laquelle, si elle fait parler d’elle depuis plusieurs années déjà, se décline désormais sous une forme plus “commercialisable”. Primo, la matrice de l’écran permet aujourd’hui la suppression du rétro-éclairage, qui autorise enfin des dalles incroyablement fines. Deuxio, les prix connaissent une légère baisse. Mais ne vous attendez toutefois pas à trouver cette année un OLED nouvelle génération de 55 pouces sous la barre des Rs 300,000. Quant à l’avenir, il verra probablement l’arrivée de premiers prototypes mêlant Ultra HD et technologie OLED.
Du côté de la 3D, pas de réels bouleversements attendus. Fini déjà le temps où la technologie faisait rêver. Désormais, la 3D stéréoscopique se voit comprise dans l’offre standard de la plupart des nouveaux modèles. D’ailleurs, affirment de nombreux revendeurs, les chiffres de vente révèlent un relatif désintérêt général des produits spécialement dédiés à cette intention, malgré une hausse constante des contenus 3D. L’explication, selon certains, tiendrait essentiellement au port de lunettes, obligatoires si l’on veut pleinement profiter de la technologie.
Télés intelligentes.
Mais les innovations ne concernent heureusement pas seulement que les formats. Désormais, les constructeurs mettent aussi l’accent sur l’environnement, comprenez par là la personnalisation des téléviseurs et leurs capacités à s’adapter aux besoins de leurs utilisateurs. La plupart des nouveaux modèles incluent donc la possibilité de se connecter à internet. Ainsi, des fabricants tels que Samsung ou LG renforcent le côté “personnel” de leurs modèles, permettant, par exemple, l’affichage d’un environnement propre à chaque membre de la famille et une fonction “apprentissage”, autorisant les téléviseurs à proposer des choix de programmes selon les goûts de leurs utilisateurs.
Pour terminer, du côté des accessoires, les télécommandes ont, elle aussi, bien évolué. Et bientôt, c’est promis, les “zapettes” de votre salon répondront à vos gestes et à votre voix. D’autres dispositifs de contrôle, eux, seront dotés de pavés sensitifs ou, même, de claviers complets. Bref, de quoi changer définitivement vos prochaines habitudes.
La plupart de ces nouveautés sont évidemment loin de débarquer à Maurice, mais certaines feront peut-être leur apparition cette année. Mais surtout, ces technologies prometteuses visent à donner un nouveau souffle au monde télévisuel. Ces nouveaux produits devraient en effet redynamiser le marché et, point non négligeable, par extension, engager les acteurs du secteur dans une guerre des prix dont les premiers bénéficiaires seront évidemment les