Ceux qui ne disposent pas encore de décodeur TNT (Télévision numérique terrestre), ou dont la télévision n’a pas de décodeur intégré, ont encore environ un mois pour faire l’acquisition de ce dispositif s’ils souhaitent continuer à recevoir les chaînes de la télévision nationale. À partir du 4 juin, à 4 h du matin, les chaînes de la MBC (1, 2 et 3) cesseront en effet d’émettre sur les fréquences analogiques, et ce dans le cadre du passage obligé de la télévision au numérique.
Le 17 juin 2015, tous les signaux de télévision analogiques terrestres à Maurice seront éteints, et seuls les signaux numériques seront transmis pour les chaînes de télévision terrestre. Une opération qui marque une étape importante pour la télédiffusion terrestre à Maurice et ouvre la voie vers de nouvelles technologies, des choix plus larges et des produits de qualité pour les téléspectateurs mauriciens.
Les chaînes 1, 2, 3 de la MBC cesseront ainsi d’émettre sur les fréquences analogues à partir du 4 juin prochain. Ces chaînes seront disponibles uniquement sur la TNT en numérique, ainsi que 14 autres chaînes de la station nationale de télévision, et ce grâce à un décodeur TNT ou un poste de télévision équipé de ce dispositif. La plupart des foyers à Maurice sont déjà pourvus de la plateforme numérique, recevant ainsi des chaînes telles Digital 4, Zoom ou encore Cine 12. Si certains possèdent déjà des téléviseurs incorporant déjà la technologie TNT, leur permettant donc de recevoir automatiquement les signaux numériques, d’autres, eux, ont dû relier leur téléviseur à un décodeur TNT afin de les recevoir.
Il est souligné que cette migration vers la TNT offrira un éventail d’opportunités aux téléspectateurs : en sus d’une meilleure réception, des images de haute résolution et d’une qualité de son numérique, les téléspectateurs bénéficieront ainsi d’un plus grand nombre de chaînes et d’une variété étendue des émissions sur la TNT. À noter que c’est le ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation (MTCI) qui joue le rôle de coordinateur pour cette migration, et ce avec le concours d’autres dépositaires, tels l’ICTA, l’IBA, MCML et la MBC, conformément à la décision du gouvernement. Une campagne de sensibilisation sera bientôt lancée afin d’informer les téléspectateurs des mesures qui doivent être prises pour une bonne réception de la TNT.