C’est ce samedi au Sapin à Rose-Hill que le totem musical du trio Zanzak, Saya et Fricot prendra son envol pour s’exposer dans l’univers de la world music mauricienne. Les amateurs du genre sont conviés à un rendez-vous où les notes et les mots résonnent…
To-Tem, c’est un brassage d’influences qui ne se conclut point en un fourre-tout. C’est l’universel qui n’a pour condition que les différences. “To-Tem ne jure que par les différences”, explique ses membres. Le trio plonge dans une fontaine riche en sonorités où le reggae est agencé par le jazz. Où on entend l’africanisme, dans des compositions qui se noient dans l’instrumentalité ou dans le textuel, pour se dévoiler autre. “On s’invite à des interventions dans la musique des autres. C’est une intervention réfléchie.”
Le projet se construit. Le trio réfléchit sur l’aspect scénique pour agencer les prestations, afin de créer des passerelles entre eux. “On travaille de manière individuelle pour ensuite construire des ponts”, où les notes et les mots se rencontrent. To-Tem se veut aussi une mise en situation “des conditions pour être créateur de chanson, et du rôle sacré de l’auteur”.Exposant ainsi la mission musicale et artistique de l’auteur/compositeur, To-Tem veut “amener par ce projet une prise de conscience”. “Pour faire comprendre que les choses ne se font pas par hasard. Il y a une mission musicale qu’on prend à coeur et qu’on veut transmettre au public.”
Ce positionnement installe le trio dans une situation où il n’y a pas “le droit de parler par ignorance”. Dans la préparation, le projet prend forme. Le groupe a pris le temps de revoir sa musique et ses textes. “On se situe, par rapport à où on est soi-même, avant de construire des passerelles vers l’autre”, explique Zanzak. L’ensemble se définit comme une “musique d’altérité”.
Après une série de répétitions, le trio fait le constat que ce projet doit grandir et évoluer à travers le temps. “Ce serait trop bête qu’une telle entreprise ne devienne pas un projet itinérant, afin d’exposer cette sonorité aux autres. On propose de la musique mauricienne avec le socle du 6/8. Il faut tendre l’oreille pour l’entendre.”
To-Tem sera musicalement soutenu par Neshen Teeroovengadum, Ludovic Matombé, Denis Serret, Kerwin Castel, Wendy Soklall, Pascal Odayen, Mayeven, Cleddy François, Fabien Thomas, David…
Les billets pour To-Tem au Sapin sont en vente à la porte à Rs 200.