Que signifie être libérée, aujourd’hui ? Quelques réponses fusent : une femme indépendante qui est libre d’assumer ses choix, qui est heureuse et épanouie… Pour en savoir un peu plus, nous avons interrogé une chef d’entreprise, une artiste, une chanteuse et une mère célibataire, pour qu’elles nous relatent leur parcours. Une route semée d’embûches qui ne les ont pas détournées de leur objectif.
Tableaux sous les bras, Amrita Dyalah a frappé aux portes de plusieurs galeries. Très vite, elle s’est rendue à l’évidence : “La peinture était réservée à l’élite. Je partais donc avec un handicap. Les portes restaient closes, mais je ne me suis pas avouée vaincue.”
Margaret Pan Sin avait un poste important dans une firme privée, avec un bon salaire. Un beau jour, sa passion pour la cuisine l’a rattrapée. Elle a décidé de créer sa propre entreprise en restauration. “Plusieurs personnes ont été choquées. On n’acceptait pas que je me lance ainsi dans l’inconnu.