L’indice des salaires et gages dans les grandes entreprises et les services du gouvernement central employant plus de dix personnes a augmenté de 4,4 % au cours de l’année se terminant au troisième trimestre 2014. À l’exception de la construction, tous les autres secteurs ont vu leurs indices des salaires/gages grimper.
Selon Statistics Mauritius, le Wage Rate Index (WRI) a atteint 122 points au troisième trimestre de cette année par rapport à 116,9 points au trimestre correspondant de l’année dernière. Le WRI est une mesure des changements intervenus dans le coût de la main-d’oeuvre dans divers secteurs économiques et services publics et tient compte des salaires/gages payés pour les heures normales de travail. L’indicateur reflète la tendance dans ce qui est considéré comme les grands établissements dont les plantations sucrières, les compagnies sucrières, les services gouvernementaux (ministères et autres agences) ainsi que les municipalités. Ces établissements représentaient environ 57 % du total des emplois dans le pays en 2014.
Le relevé de Statistics Mauritius fait voir qu’en une année le sous-indice des salaires/gages pour le secteur électricité/gaz/services de climatisation a augmenté de 19,8 %, soit le taux le plus élevé de tous les secteurs confondus. Le sous-indice pour le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication a affiché une croissance de 10,8 % entre le troisième trimestre 2013 et celui de 2014. Les autres performances notables sont comme suit : arts/Loisirs 9,1 %, agriculture/pêche 8,1 %, services financiers 7,4 %, eau/tout-à-l’égout/gestion des déchets 7,3 %, transport/stockage 5,9 %, activités de support administratif 4,9 %.
Il est à noter que le sous-indice pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a crû de 3,9 %, soit le même taux enregistré par l’industrie manufacturière.
Par ailleurs, dans les services gouvernementaux, on a constaté une hausse de 3,1 % en une année, le sous-indice passant de 126,8 points à 130,7 points.