Le Russe Ivan Syrov a confirmé ses prétentions au titre en dominant en trois sets 4-6, 6-4, 6-2 le Polonais Lukasz Skowronski lors de la demi-finales du Vital Open mardi au centre de tennis de Petit Camp.
Ivan Syrov aura l’insigne honneur de croisera le fer demain en finale à partir de 13h30 avec le Malgache Jacob Rasolondrazana, la tête de série n°1 et véritable épouvantail depuis son arrivée à Maurice cette année. Ce résultat vient donc compléter la dernière place dans le carré final du simple hommes après la victoire du Malgache face au Suisse Marco Luchsinger en deux sets 6-3,6-1 samedi dernier.
Il y a fort à parier que la finale opposant les deux hommes sera loin d’être à sens unique, comme c’était le cas jusqu’ici pour le Malgache lors de ses deux premières victoires lors du Mauritius Union et Emcar Open. Chez les dames, la finale se résumera à un nouveau face-à-face, le premier cette année, entre Astrid Tixier et Shannon Wong.
Les regards seront aussi tournés vers la finale du simple garçons U16 où s’affronteront les deux favoris du tableau, Dean Dulthummon (1) et Jason Ah Chuen (2). Mais cette finale pèsera de tout son poids pour Dean Dulthummon, 15 ans. Car une victoire pourrait lui ouvrir plus facilement les portes d’accès dès janvier 2014 à la John Newcombe Tennis Academy, située dans le Texas aux États-Unis.
En effet, le joueur s’est déjà rendu pour un mois aux USA en compagnie de ses parents pour visiter le complexe et surtout effectuer une évaluation de son potentiel. Et selon le joueur, on a trouvé qu’il était prometteur et on lui a même offert de financer en partie sa bourse. « Je suis vraiment ravi de cette nouvelle et j’en profite pour lancer un appel aux autorités concernées, à savoir la Fédération mauricienne de tennis, le ministère de la Jeunesse et des Sports, le TFES et même le Comité olympique mauricien, entre autres, car toute aide de leur part me sera utile pour faire avancer financièrement mon intégration à l’académie. J’espère pouvoir compter sur leur soutien », nous a confié le joueur.
En Form V au collège St-Esprit, Dean Dulthummon passera dès octobre ses examens de School Certificate. Mais il a dû également passer et réussir les examens de GCE O’Level déjà en mars dernier pour enclencher les formalités de sa demande d’admission à l’académie américaine. Ce qui explique également son absence depuis le début de l’année à des tournois locaux.
« Cela a été une année très chargée pour moi. Il fallait que je me concentre sur mes études de GCE alors que le tennis représente un défi à relever. Mes parents m’ont alors encouragé à me tourner vers une académie aux États-Unis avec la condition que je réussisse d’abord mon GCE O’Level. Donc, j’ai dû faire l’impasse pendant quelques mois sur le tennis », explique-t-il.
Toutefois, il a trouvé du temps pour s’aligner « sans entraînements » au tournoi Emcar et présentement au Vital Open, où il s’est défait les deux fois de Hemanshu Rambojun, l’un des meilleurs en U16. « Pour l’heure, je suis content d’être en finale et j’espère surtout la remporter. Mais je me prépare surtout cette fois pour les examens de SC qui débutent en octobre », avoue-t-il. Dean Dulthummon a toujours représenté le tennis mauricien au plan africain depuis qu’il a 12 ans.