En tournée depuis bientôt deux semaines aux États-Unis, Amaury de Beer affiche ces jours-ci la bonne forme. Engagé récemment au Bollettieri Championships en Floride, le jeune tennisman mauricien, 14 ans, s’est incliné en quarts de finale après avoir pris la mesure de la tête de série n°1 du tableau, l’Indien Abhimanyu Vannemreddy, 7-5, 7-5 au 2e tour.
La victoire du Mauricien au 2e tour était l’une des surprises du tournoi, celui-ci qui était destiné aux joueurs âgés de moins de 16 classé USTA niveau 7. Après avoir expédié d’entrée 6-0, 6-0, William Meister, Amaury de Beer se retrouva aussitôt face au grand favori du tournoi. Mené 3-1, il parvenait à s’accrocher pour revenir à 2-3, puis 3-5 avant de renverser complètement le match pour enlever le premier set 7-5. Idem à l’entrée du second set où il fut cette fois mené 5-1. Mais ne s’avouant nullement vaincu, il combla le déficit de quatre jeux pour égaliser avant de conclure victorieusement le match 7-5.
« Il est resté toujours agressif et combatif dans les deux fois où il était mené. Il ne s’est jamais découragé. Le second set fut plus intense que le précédent. Mais il a trouvé les ressources, s’accrochant point par point, jeu par jeu, pour remonter à 5-5 pour ensuite s’imposer 7-5 dans le 2e set. Jeu, set et match », confie-t-on dans l’entourage du joueur. Ce tournoi s’est disputé 12 au 13 octobre à l’Académie IMG à Bradenton.
Son match le plus dur franchi, Amaury de Beer s’imposa aisément 6-0, 6-1 en huitièmes de finale face à M. Armendariz. Mais ressentant sans doute la fatigue en évoluant contre des adversaires plus âgés, il céda le passage en quarts de finale face à l’Américain Russel Benkaim, « un jeune joueur très talentueux, plus fort que lui ce jour-là, et qui remporta le match sur le score de 6-1, 6-1 ! Russel fut celui qui remporta la finale en 3 sets contre la tête de série n°3, le jeune Danilo Gjukoviki », a-t-on indiqué.
« Sa prestation est quand même très encourageante dans cette catégorie étant encore petit de taille. Il doit affronter des adversaires bien plus grands et plus forts que lui physiquement. Bien que limité à 8 à 10 heures de tennis par semaine suite à sa blessure au genou en 2010, Amaury continue à beaucoup s’investir lors de ses entraînements et dans ses séances physiques, avec des résultats encourageants. »
Durant la semaine précédant ce tournoi, Amaury de Beer avait enlevé le titre en U14 lors du GT Bray Jr. Slam, un autre tournoi USTA niveau 7. Une bonne mise en jambes pour ce qui allait suivre. Il restera en Floride, comme il l’avait fait l’année dernière jusqu’à mi-décembre, pour y poursuivre ses entraînements tout en s’alignant à plusieurs tournois USTA.