Le choc des cogneurs opposant en finale simple hommes de l’Anglo Mauritius Open 2013 hier après-midi au Club de Rose-Hill a tourné à l’avantage du Malgache Jacob Razolondrazana qui a pris la mesure du Mauricien Kamil Patel en deux sets (6-2, 6-2). La finale double messieurs a été remportée par la paire Ryan Wong/Jean-Richard Randriamanantsoa qui s’est défaite du duo Marcin Majchrzak/Daniel Ignatowitz en trois manches 7-6, 4-6 et 11-9.
Si tout se présentait pour le mieux au début de la rencontre pour Kamil Patel qui a mené deux jeux à rien au début de la première manche, tel n’a pas été le cas par la suite. En effet, le Malgache allait enchaîner six jeux d’affilée pour conclure la manche sur le score de six jeux à deux. D’ailleurs, Kamil Patel a commis deux doubles fautes sur son service au septième jeu de ce premier set à un moment crucial de la rencontre.
Dans la seconde manche, les deux finalistes allaient remporter leur sjeux de service jusqu’au cinquième  durant lequel Jacob Rasolondrazana allait breaker Kamil Patel pour mener trois jeux à deux. Jacob Rasolondrazana allait confirmer son break par un jeu blanc pour mener quatre jeux à deux. Le Malgache allait breaker le Mauricien une seconde fois pour mener cinq jeux à deux et remporter sa première finale de l’Anglo Mauritius Terre Battue Championship sur son service. Le score final est de deux manches à rien : 6/2 et 6/2.
« Malgré un début de match difficile je suis peu à peu entré dans le jeu et j’ai pu faire bouger mon adversaire sur sa ligne de fond ,ce qui démontrait une baisse de régime. Cette première participation à l’Anglo Mauritius Terre Battue Championship a été une belle expérience pour moi d’autant plus que le public était au rendez-vous et ne cessait de m’encourager. Je reviendrai défendre mon titre l’année prochaine » a affirmé le vainqueur du simple messieurs.
D’autre part, la finale du double messieurs a également tenu le public présent dans les gradins du Rose Hill Club en haleine. En effet, la première manche s’est jouée sur un jeu décisif. Le score étant de six jeux partout. La paire Ryan Wong et Jean Richard Randriamanantsoa allait mener six points à rien avant que leurs adversaires Marcin Majchrzak et Daniel Ignatowitz n’inscrivent leur premier point. Toutefois, la paire mauriciano-malgache allait conclure cette première manche sur le score de 7/6 (7-1) . Durant la deuxième manche, Marcin Majchrzak et Daniel Ignatowitz allaient égaliser à une manche partout sur le score de 6/4. Place alors au super tie-break qui a été très palpitant et a livré comme vainqueurs Ryan Wong et Jean Richard Randriamanantsoa 11/9. Le score final de cette rencontre est : 7/6, 4/6 et 11/9.
«Nous étions confiants. Nous avons tenté d’imposer notre jeu contre nos adversaires qui étaient très forts au service. Nous nous sommes bien défendus. La rencontre s’est jouée au super tie-break. C’est surtout grâce à notre entente que nous avons pu revenir de loin pour signer une victoire d’anthologie », a déclaré Ryan Wong.
Lors de la remise des prix, Robert Gallet, Senior Manager de l’Anglo Mauritius, a salué la formidable performance des joueurs et même tous ceux qui ont apporté leur soutien pour faire de l’Anglo- Mauritius Terre Battue Championship 2013 un moment unique. «Nous exprimons notre profonde gratitude aux participants et à tous ceux qui se sont dévoués pour la promotion de cette discipline. Le nombre de participants démontre la qualité et l’importance de ce tournoi qui, rappelons-le, compte pour le classement au National Ranking. L’Anglo-Mauritius croit fermement dans les valeurs sportives et assure la continuité de son soutien pour l’enrichissement de ce sport qui apporte de l’engouement et la joie de vivre.»
Pour sa part, Dominique Thomas, directeur du tournoi, a fait part de sa satisfaction, quant au déroulement de l’évènement :«L’Anglo-Mauritius Terre Battue Championship demeure une référence en matière de compétition, ceci grâce à l’assistance indéfectible de l’équipe technique du Rose-Hill Club. Les joueurs ont pu évoluer dans un environnement avenant et convivial, auquel ils s’y sont habitués. Il faut souligner que nous avons eu droit à des rencontres de haute facture, sur une surface rendue rapide par un temps favorable, tout au long du tournoi.»