À l’exception du simple hommes et du simple dames, la plupart des finalistes du tournoi Anglo Mauritius Open ont émergé samedi sur la terre battue du Rose-Hill Club. Au vu des résultats, les favoris ont fait respecter la logique.
De nombreux matches ont été disputés vendredi et samedi. La finale qui se tiendra le samedi 12 au Rose-Hill Club promet d’être riche en émotions. En U8 garçons, Jake Lam a frôlé une place en finale en s’inclinant 0-4, 4-3, 4-10 contre Dylan Dulthummon. Ce dernier disputera donc le titre contre Johan Randriamanalina, fils du coach national, le Malgache Jean-Marc Radriamanalina. « Je me retrouve souvent en finale contre Johan et je perds. J’espère pouvoir le battre cette fois-ci », dira Dylan Dulthummon.
En U10, Niels Hartmann et Sébastien Liu ont comme prévu atteint la finale aux dépens de Kevan Appasamy (5-1, 5-2) et Christopher Titive. En U12, la finale promet d’être serrée entre les cousins Jason et Kenny An Chuen. Grands rivaux, ils se sont qualifiés en disposant respectivement de Patrick Thomas 6-0, 6-0 et Anthomy Kwok 6-3, 6-0. Classé n°1, Kenny An Chuen est donné favori pour le titre.
En U14, Hemanshu Rambojun (1) est exact au rendez-vous et croisera le fer en finale contre le deuxième favori du tableau, Dean Dulthummon. Dylan Foo Kune, éliminé du simple hommes, sera aux prises contre Ryan Wong pour le titre en U16, alors qu’en U18 Himanshu Joobhoo (1) et Romain Rohan (2) se retrouvent en finale.
En U12 filles, Amélie Boy et Zara Lennon s’affronteront en finale. La première nommée est donnée favorite suivant son passage dans les deux étapes du récent circuit ITF-CAT U12-14 tenues début octobre. Elle y avait atteint une fois la finale.
Avant cette échéance, elle avait également remporté courant juillet le Circuit Vacances 2011 en U16 à l’île soeur. Elle s’était inscrite en 15-16 ans pour se frotter à des joueuses de meilleur niveau. Ce tournoi s’est déroulé en sept étapes à travers l’île, la dernière se disputant à St-Denis.
Sur cinq finales jouées, elle en a remporté quatre contre des adversaires classées au-dessus d’elle au classement français dont la Mauricienne Rachel Bardet (7-5, 6-2) et Amandine Fontaine, 17 ans, classée n°1 du tableau, battue trois fois, 6-0, 6-1, puis 6-2, 6-1 et enfin 2-6, 7-5 et abandon pour cause de blessure. Au final, Amélie Boy aura disputé 29 matches lors du circuit réunionnais.
En U14 filles, on suivra en finale le duel qui opposera les jumelles Rachel (1) et Charlotte Bardet (2), tandis qu’en U16 Eugénie Lim Ah Tock (1) et Shannon Wong (2) se retrouveront dans un énième face-à-face.