Emmanuelle De Beer est venue à bout de l’Indienne Mega Sehrawat hier au Shandrani pour assurer sa place en demi-finales du simple dames du Mauritius Open ITF U18. Classée n°5, la Mauricienne n’a concédé que quatre jeux à son adversaire, classée n°4, en l’emportant 6-2, 6-2. Elle disputera une place en finale demain contre une autre Indienne, Simram Sethi, classée n°2 du tableau et 546e junior mondiale.
C’est la deuxième joueuse indienne qu’Emmanuelle De Beer élimine dans le tableau après Sumeera Kamil, qui tomba au 2e tour 6-3, 6-1. Et si l’on se fie au fait que les Indiennes lui réussissent jusqu’ici plutôt bien, De Beer, 765e junior mondiale, devrait pouvoir franchir la dernière rampe demain matin (9h) pour se retrouver en finale.
Toutefois, hier matin, le tournoi a dû être transféré de Petit Camp à l’hôtel Shandrani dans le sud-est en raison du temps pluvieux. Et si les conditions météorologiques sont les mêmes demain matin, il est fort probable que les demi-finales se déroulent au Shandrani. La programmation des matches de demain ne devrait du reste être disponible qu’à partir de demain matin.
Par contre, ce matin à Petit Camp, deux des quatre derniers matches des quarts de finale du simple dames ont pu avoir lieu. L’Indienne Simlan Sethi a facilement pris la mesure de la n°6, la Sud-Africaine Melissa Laing (884e) 6-1, 6-1, alors que la Malgache Hariniony Andriamananarivo, 601e et n°3, a sorti l’Indienne Teertha Iska 6-3, 6-1. Celle-ci était la n°8 du tableau. Hier, c’est l’Indienne Parminder Kaur, 469e et grande favorite sur papier, qui atteignait les demi-finales aux dépens de la n°7, la Russe Madina Vorotnikova, 6-4, 6-1.
Chez les hommes, les deux quarts de finale qui ont eu lieu hier ont vu la victoire du Russe Andrey Rublev 7-6, 6-3 contre le Tchèque Miroslav Herzan, alors que l’Indienne Aman Agarwar (n°8 et 475e) a causé la surprise en sortant du tableau le n°2 et classé 330e mondial, le Tunisien Mehdi Abid, 4-6, 6-2, 6-3.
Les deux derniers quarts de finale du simple hommes se poursuivent aujourd’hui.