Emmanuelle de Beer qui devait participer au tournoi Evert American ITF à Boca Raton en Floride aux Etats-Unis, a dû y renoncer pour cause de blessure.
En effet, ayant consulté un médecin mercredi vu qu’elle souffrait d’une douleur persistante. Le médecin lui a recommandé de prendre du repos avant de la revoir demain. Ce retrait forcé attriste bien évidemment la joueuse. Emmanuelle de Beer était très heureuse à l’idée de participer à ce prestigieux tournoi.
Elle était d’autant plus déçue car lors de sa première semaine à l’Académie Nick Bollettieri, Emmanuelle avait eu un avant-goût de ce tournoi, ayant eu l’occasion de se mesurer à Daria Sharapova, parente de Maria Sharapova, une des jeunes les plus en vue à l’Académie. Née en juin 95, la jeune Bélarusse est classée 298e à l’ITF et figure comme tête de série no 11 au Evert American ITF. Ce fut un match très disputé, Emmanuelle ayant remporté le premier set, 6-4 et menait 2-0 au deuxième. La Mauricienne perdit un peu ses moyens face à Daria Sharapova, qui s’entraîne depuis plusieurs mois à plein temps à l’Académie, et perdit cette deuxième manche, 2-6! La troisième fut très disputée et la jeune Bélarusse, de 18 mois son ainée, eut raison de notre compatriote sur le score de 6-4.
Finalement, après une semaine d’entraînement où Emmanuelle de Beer et son jeune frère Amaury étaient en « short timers » à l’académie Bollettieri et pour des raisons pratiques, l’équipe sur place a préféré opter pour formule qu’un coach privé les prenne en main durant leurs séjours aux Etats-Unis. Après une semaine, leur entourage se dit très satisfait de la qualité de l’entraînement dont ils bénéficient et que leurs progrès sont évidents.
Pour en revenir au tournoi Evert American ITF, classé Grade 4, 257 participantes étaient inscrites, dont 46 dans le tableau principal, 55 en qualificatifs, et le reste en « suppléantes ». La Mauricienne figurait en 18e position sur un tableau principal final de 64 participantes venant de 23 pays.