Les Malgaches Andritoavina Ratsimandresy (garçons) et Randy Randrianasoloson (filles) ont crevé l’écran des championnats d’Afrique juniors de tennis qui ont pris fin samedi au Kenya en s’adjugeant les titre en U14. Ils devraient être les premiers Malgaches à signer le doublé en simple dans ce sommet africain depuis ces dix dernières années tout au moins.
Andritoavina Ratsimandresy (2) a dominé le Sud-Africain R. Thongoana, grand favori au titre 6-1, 7-6 (6), tandis que sa compatriote Randy Randrianasoloson, n°2 du tableau également, l’a emporté 6-2, 6-7 (5) 6-3 contre la Sud-Africaine Lee Barnard (4). Les deux lauréats avaient été battus en finale du tournoi précédent (Internationaux juniors du Kenya), qui servait de mise en jambes à ce qui allait suivre.
Andritoavina Ratsimandresy, classé alors n°8 avait concédé la défaite 1-6, 4-6 face à ce même R. Thongoana (1), alors que Randy Randrianasoloson avait chuté 2-6, 6-7 (6) devant l’Égyptienne Sara Ismail (n°5). Mais comme il fallait s’y attendre, ils ont renversé les pronostics au jour J dans l’échéance cruciale, démontrant leur véritable niveau et de surcroît toute leur valeur dans la zone de l’océan Indien.
Ratsimandresy a disposé du Rwandais E. Ehabiyambere, classé n°3, 7-5, 7-5 pour valider sa place en finale, alors que Thongoana écarta 6-4, 6-4 l’Égyptien Omar Elkadi (4). Dans le tableau féminin, Randrianasoloson faisait subir une lourde défaite de 6-3, 6-1 à l’Égyptienne Laila Elnimr (3), tandis que dans l’autre carré c’est la Sud-Africaine Lee Barnard qui obtient sa revanche 7-6 (3), 6-3 contre l’Égyptienne Sara Ismaïl, qui l’avait battue 6-1, 6-3 dans le tournoi précédent.
Andritoavina Ratsimandresy et Randy Randrianasoloson s’étaient illustré l’année dernière lors de leur passage dans le double circuit CAT-ITF U12-U14 disputés à Maurice. Espérons qu’ils feront le saut également cette année à Petit Camp à l’occasion des mêmes tournois prévus fin septembre-début octobre.
Ah Chuen 8e, Boy 11e et Lennon 20e
S’agissant des trois joueurs mauriciens qui participaient également au tournoi kenyan, ils ont été pour rappel éliminés. Amélie Boy et Zara Lennon chutèrent d’entrée, tandis que Jason Ah Chuen s’est incliné en quarts de finale face justement à Andritoavina Ratsimandresy, 1-6, 3-6. Engagé par la suite au tournoi consolant, il a bouclé sa participation en terminant 8e au classement final après deux défaites, l’une 2-6, 5-7 contre l’Égyptien A. Hossam comptant pour les 5-8es places et l’autre 6-7 (5), 4-6 contre le Malgache Miary Rakotondramboa pour désigner les 7e et 8e places. Le Malgache avait été lui aussi éliminé en quarts de finale par le Sud-Africain Thongoana 6-1, 4-6, 6-1. La 3e place est revenue au Rwandais Habiyambere (3) aux dépens de l’Égyptien Elkadi (4), 6-2, 6-3.
Au classement féminin, Amélie Boy (7), à la suite d’une défaite 0-6, 6-7 (5) contre la Marocaine Zainab Bendahhou comptant pour les 9e-16e places, termina finalement 11e aux dépens de Karen Machisa (Zimb) 3-6, 6-1, 10-8. Quant à Zara Lennon, elle signa une victoire 6-2, 6-0 contre la Kenyane Mercy Wagui avant de s’incliner 3-6, 2-6 en demi-finales des matches comptant pour les 17e-24e places contre Pascaline Vitou (Bén). Elle termina par la suite 20e au classement en perdant 2-6, 3-6 contre Anicette Ahounou (Bén). L’Égyptienne Laila Elnimr (3) termina 3e au classement au terme de son duel contre sa compatriote Sara Ismail (1), 6-0, 7-6 (4).
Le titre du double filles U14 est revenu à la paire n°1 composée des Sud-Africaines Lee et Zani Barnard qui l’emporta 6-3, 7-5 contre les Égyptiennes Laila Elnimr et Sara Ismaël. En masculin, les Tunisiens M. Bellalouna et Youssef Dabbedi (1) s’imposèrent 6-2, 6-3 face aux Malgaches Miary Rakotondramboa et Andritoavina Ratsimandresy.