Le Malgache Andritoavina Ratsimandresy s’est avéré un obstacle infranchissable pour Jason Ah Chuen hier pour accéder au dernier carré des championnats d’Afrique junior U14 de tennis qui se disputent depuis lundi au Kenya. Le Mauricien s’est lourdement incliné 1-6, 3-6 face au n°2 du tableau, qui défie aujourd’hui dans un premier choc le Rwandais E. Habiyambere (3) pour une place en finale.
Pour une première participation au sommet africain, Jason Ah Chuen se contentera donc d’une place de quart de finaliste pour le moins satisfaisant. Il aura d’autres occasions cette année pour s’affirmer notamment dans le double circuit CAT-ITF U12-U14 qui se tient le mois prochain toujours au Kenya et qui reviendra plus tard fin septembre-début octobre à Maurice. Pour l’heure, Ah Chuen est engagé au tournoi consolant et en sachant qu’il n’a plus rien à perdre, il devrait mettre tout le paquet pour terminer son tournoi dans une position honorable au classement.
Si Ratsimandresy affronte aujourd’hui le Rwandais Habiyambere pour une place en demi-finales, ce sont le Sud-Afrisain R. Thongaona (1) et l’Égyptien Omar Elkadi (4) qui en découdront dans l’autre carré. Au tour précédent, Miary Rakotondramboa, deuxième Malgache en lice dans le tableau, a fait les frais du Sud-Africain en s’inclinant 1-6, 6-4, 1-6, tandis que l’Égyptien Elkadi a sorti en trois sets également le Béninois Dominique Gandonou 2-6, 6-4, 6-4. Dans le bas du tableau, le Rwandais E. Habiyambere a fait forte impression en disposant 6-0, 6-1 de l’Égyptien A. Hossam, classé n°5. Avec ces trois quarts de finalistes éliminés, on peut dire que Jason Ah Chuen aura de quoi se mettre sous la dent dans le tableau consolant.
Après l’élimination d’entrée des deux joueuses mauriciennes, nommément Amélie Boy et Zara Lennon, le tournoi féminin se poursuit en demi-finales U14 pour les Égyptiennes Sara Ismail (1) et Laila Elnimr (3) ainsi que pour la Sud-Africaine Lee Barnard (4) et la Malgache Randy Randrianasoloson (2). Ismail a expédié 6-0, 6-1 la Zimbabwéenne Kimberley Bhunu, alors que Barnand a infligé un sévère 6-0, 6-1 à la Malgache Sariaka Badilofe, qu’elle avait du reste dominée au 2e tour 6-3, 6-3 la semaine dernière dans le tournoi d’échauffement organisé au même endroit en prélude aux championnats d’Afrique juniors.
Reste que les demi-finales prévues aujourd’hui sont placées sous le signe de la revanche puisque Barnard est à nouveau opposée à Ismail, qui l’avait battue 6-1,6-3 lors de leur dernière confrontation, alors qu’Elnimr et Randrianasoloson se donnent à nouveau la réplique après la défaite le l’Égyptienne 1-6, 4-6 la semaine dernière. La finale pourrait bien donner lieu à un remake de la précédente qui opposa Ismail à Randrianasoloson, mais sans pour autant tourner en faveur de l’Égyptienne, qui avait gagné 6-2, 7-6 (6).