Les championnats interclubs de tennis se sont achevés samedi au centre national de Petit Camp (Phoenix) avec la victoire de Shannon Wong (BBATC) en simple dames et Fabrice Todesco (PLS) en simple hommes. Face à Charlotte Bardet, la première nommée s’est imposée 6-4, 6-4, tandis que chez les hommes Fabrice Todesco a remporté son premier titre 1-6, 6-4, 7-6 contre Kenny Wong.
Shannon Wong débute l’année sur une bonne note en attendant l’épreuve de force, soit les championnats d’Afrique juniors, prévus du 10 au 14 avril au Caire, Égypte. Par contre, Fabrice Todesco, 33 ans, goûte enfin à son premier sacre trois ans après avoir été finaliste du La Prudence Open contre le Malgache Jean-Marc Randraimanalina. « L’objectif était surtout de rapporter des points au club à travers un engagement collectif. Car je ne participe pas régulièrement aux tournois nationaux puisque je fais du coaching la plupart du temps. C’était un match assez difficile. J’ai eu du mal à me relâcher pour déployer mon jeu normalement plus rapide. Mais l’essentiel a été fait », a-t-il réagi.
Tendu à l’entame du premier match, il concéda le premier set à son adversaire avant de retourner le jeu en sa faveur dans les deux sets suivants. De l’autre côté du filet, Kenny Wong, lui aussi peu à l’aise après un retour sur le circuit national l’an dernier, tentera de s’en sortir. Mais en vain.
« Ce n’était définitivement pas facile à jouer. Au départ, je savais que si le match durait il n’allait pas être à mon avantage. Après une bonne entrée en matière, j’ai commencé à baisser de pied. Le physique n’a pas suivi. Et tout commençait à se corser », confie le finaliste, 28 ans.
Todesco n’obtiendra qu’un seul break dans le deuxième set qu’il enleva 6-4 avant de profiter d’une série de fautes commises par son adversaire dans le set décisif pour s’imposer 7-6. « Au final il gagne, mais je ne pensais pas tenir aussi longtemps. Pour une reprise, je dois être satisfait », avoue Kenny Wong.
Espérons que cette finale le gardera sur le circuit pendant toute l’année après un passage éclair l’année dernière dans deux tournois, l’un dans le Yop Open qu’il remporta en début d’année et l’autre dans le Mauritius Union Open où il avait été quart de finaliste en avril. « Je vais surtout essayer d’être plus régulier pour atteindre un bon niveau face aux plus jeunes. »
En U14 garçons, on note que Dean Dulthummon a pris la mesure d’Hemanshu Rambojun 6-2, 6-0 tandis qu’en U18 la victoire est revenue à Ryan Wong aux dépens d’Himanshu Jhoboo 6-2, 6-1. Enfin, en U12 et U14 filles, Sharlyn et Maelyn Chan Tam n’ont pas fait de cadeau à Tanya Bhugaloo et Chitra Devi Jhoboo, l’emportant respectivement 6-0, 6-0 et 6-0, 6-1.
A l’issue de ces championnats interclubs, Port-Louis Star Tennis Club (PLS) a terminé en tête avec 1617 pts devant Popy Tennis Club of Quatre Bornes (PTC) qui comptabilise 967 pts et Beau Bassin Advantage Tennis Club (BBATC) 807 pts. Puis suivent dans l’ordre Port-Louis Garros Tennis Club (PLGTC) 751 pts, Ace Tennis Club of Phoenix (ATCPH) 684 pts, Labourdonnais Tennis Club (LTC) 80 pts, Quatre-Bornes Town Center Tennis Club (QBTC) 50 pts, Pro Tennis Club Beau Bassin (PTCBB) 37 pts et Tamarin Tennis Club (TTC) 5 pts.