Amaury de Beer, 18 ans, s’impose comme le nouveau champion de Maurice du simple hommes. Il a remporté son premier titre samedi au centre de Petit Camp en finale du tournoi UBP en expédiant le match 6-1, 6-2 face au champion sortant Anthony Kwok. Il s’envole cette semaine en Afrique du Sud disputer deux étapes du circuit professionnel à Stellenbosch. En féminin, Astrid Tixier a remporté la finale sur tapis vert, Zara Lennon ayant avisé la veille la FMT qu’elle déclarait forfait sur blessure.
Cette phase finale avait un gôut d’inachevé avec ce cas de forfait signalé la veille au soir par la principale concernée en raison d’une blessure au dos, avons-nous appris. Zara Lennon qui est rentrée récemment du centre d’entraînement de l’ITF du Maroc compte néanmoins se présenter au prochain tournoi, le Wilson Open, qui débute ce samedi au même endroit. On pourra alors reparler d’un éventuel duel contre Astrid Tixier. Celle-ci avoue qu’elle était quand même « très déterminée à jouer cette finale. » Ce qui est différé n’est pas perdu. TIxier succède donc à Amélie Boy au palmarès.
Pour la finale du simple hommes et sauf défaillance ou blessure, personne, ni rien ne pouvait priver Amaury de Beer du titre, d’autant qu’il évoluait sur sa surface de prédilection et que « tout était sous contrôle. » Il est d’ailleurs le seul joueur mauricien à avoir pu repousser dans ses derniers retranchement, le Malgache Jacob Ransolondrazana qui autrement domine pratiquement ?tous les tournois nationaux. « J’étais prêt à la gagner d’autant que cela fait deux trois ans que je n’ai pas joué à Maurice, en tout cas pas les Championnats UBP. On s’est affrontés trois fois depuis que je suis là, mais c’est vrai que c’était plus facile que prévu. Quand il a voulu hausser son jeu, je l’ai bien contré jusqu’à ce que je trouve la faille. Mon but c’était d’être n°1 national. C’est fait », a réagi Amaury de Beer.
Il lui reste maintenant à franchir d’autres étapes. À l’instar des deux tournois Future du circuit Pro en Afrique du Sud où « l’objectif sera de franchir des tours. » Amaury de Beer ne compte pas retourner en Slovénie où il est resté pendant une année. « Je suis rentré à Maurice pour finir mes études avec le tennis à côté. » Sur le long terme, dit-il, « je veux être le meilleur que je puisse être et être dans le top mondial. C’est pourquoi je souhaite obtenir une bourse dans une université aux États-Unis, probablement en Floride, afin d’y passer trois quatre années à me perfectionner avec l’équipe universitaire de manière être plus confiant pour continuer. »
Quant à Anthony Kwok, 17 ans le mois prochain, il reconnaît avoir joué contre un adversaire qui était simplement « au- dessus ». Il se console avec le titre U 18 remporté 6-2, 5-7, 6-3 face à Thomas Clark.